La Brigade chimérique Livre V

J'ai déjà parlé ici de cette série uchronique où l'Histoire de l'Europe, juste avant la Seconde Guerre Mondiale, est liée aux relations conflictuelles entre différents surhommes. Dans un monde au bord de l'abîme, les super-héros européens cherchent à faire avancer chacun sa propre cause. Et dans cet avant-dernier tome, la situation devient de plus en plus critique pour certains d'entre eux...

Résumé :
Le monde ne le sait pas encore, mais l'impossible a eu lieu. Le Docteur Mabuse, maître de l'Allemagne, vient de signer un pacte de non-agression avec son ennemi juré, l'organisation "Nous Autres" qui dirige l'Union Soviétique. C'est un échec sans précédent pour la diplomatie de la France et du Royaume-Unis, et qui pèsera lourd sur le sort de l'Europe. La Pologne est encerclée par deux puissances hostiles prêtes à la rayer de la carte. Déjà les zeppelins frappés de la croix gammée d'une part, et d'autre part les mécanoïdes de "Nous Autres", survolent Varsovie. A Paris, les amis d'Irène et Frédéric Jolliot-Curie, mis dans le secret, sont consternés. D'autant plus qu'il y a pire. Métropolis, la capitale des surhommes construite par le Docteur Mabuse dans les Alpes autrichiennes, possède un lien ignoble avec l'extermination des Juifs d'Europe et l'armée de soldats-crânes qui grandit sans cesse.

Toute lueur d'espoir n'a pas disparu pour autant. Alors que la véritable nature du Docteur Mabuse est révélée, la Brigade chimérique apparaît de plus en plus comme l'ultime rempart contre l'horreur qui s'est nichée en Europe centrale, et contre laquelle le Nyctalope et son allié anglais l'Accélérateur semblent démunis voire impuissants. Certains éléments, pourtant, laissent à craindre que l'équilibre des forces en Europe serait déjà brisé d'une façon irrémédiable...

L'enjeu de cet album tient tout entier dans cette question : peut-on encore éviter la guerre en Europe ? La réponse viendra dans le prochain, et dernier, tome de la série, et l'on s'attend à ce que la réponse soit négative. N'oublions pas que la série est censée raconter "la fin des super-héros européens". Or jusqu'à présent, rien dans ce monde ne laisse à présager une fin imminente des surhommes. La menace est de plus en plus précise mais ne semble pas concerner leur existence même. La guerre, qui sanctionnerait leur échec final, pourrait-elle signifier aussi leur disparition ?

L'histoire qui nous est racontée ici est fort intéressante, tout comme elle l'était dans les tomes précédents, et il est clair que la série figurera désormais dans mes références en BD. J'ai néanmoins deux critiques très précises à formuler...
  • L'univers décrit apparaît d'une envergure peu commune. On en vient à regretter qu'il ne soit pas plus exploré...
  • Un détail historique d'importance : le pacte-germano soviétique a été signé, dans notre Histoire, suite à une longue période où la France et le Royaume-Uni ont hésité à s'allier avec l'Union Soviétique contre l'Allemagne nazie. Craignant de faire les frais d'une alliance anti-communiste, Staline a fini par accepter l'offre de Hitler qui redoutait de son côté d'avoir à livrer une guerre sur deux fronts en 1940. C'est ainsi que les démocraties occidentales ont laissé disparaître leur dernière chance d'éviter la Seconde Guerre Mondiale. Dans le contexte historique de La Brigade chimérique, l'Union Soviétique semble au contraire avoir manipulé la France et le Royaume-Uni, tout en ayant privilégié l'alliance avec l'Allemagne dès le départ. Ce n'est pas choquant compte-tenu de la licence fictionnelle, mais encore faut-il le préciser, dans la mesure où l'Histoire de cette Europe des surhommes "colle" de très près à celle de notre Europe.
Un dernier mot à Guillaume44 du Traqueur Stellaire, sans qui je n'aurais pas eu l'idée de me lancer dans cette série fascinante : merci !
Share/BookmarkWikio Voter !

Commentaires

Guillaume44 a dit…
Un tome 5 qui tient ses promesses en effet, lu hier soir d'une traite.
Anudar a dit…
Oui, cela se lit d'une traite... A tel point que l'on trouve même que c'est trop court.
Efelle a dit…
J'attends le tome 6 pour lire la seconde moitié de cette série...
Anudar a dit…
Je n'ai pas trop senti l'effet "moitié" entre la fin du tome 3 et le début du tome 4.
Je ne m'attendais pas à ce que le tome 5 sorte aussi vite après le tome 4. Il faut croire que j'ai intégré les habitudes de nos bédéastes européens ("un album par an") même si je les trouve un peu pénibles. Pour le coup, je suis très content. Sait-on quand le dernier tome est prévu ?
Efelle a dit…
Septembre ou octobre.