Exposition découverte : Science (et) Fiction, aventures croisées

Dans le cadre des dix ans de la collection Folio SF, j'ai reçu (comme pas mal d'autres blogopotes), une invitation pour la soirée inaugurale de l'exposition Science (et) Fiction, aventures croisées, à la Cité des Sciences et de l'Industrie à Paris. J'avais la possibilité matérielle d'y aller (cinquante bornes, ce n'est pas la mer à boire, que ce soit en train ou en voiture) et donc je me suis lancé dans l'aventure. D'autant plus que c'était l'occasion de mettre quelques visages (enfin, surtout des voix) sur certains avatars du Planet SF. C'est pourquoi, un Jeudi de Novembre (jour de rentrée des vacances de la Toussaint), j'ai pris la voiture au sortir de cours et direction Paris... Accompagné tout de même d'un collègue pratiquant le tir à l'arc et armé, non de son arc, mais d'un solide sens de l'humour, pour affronter au mieux la foule parisienne. Nous sommes donc partis des Marches Frontières à bord de mon puissant astronef (une Twingo nouveau modèle avec phares anti-brouillard), assez curieux de voir ce qui nous était réservé à l'arrivée.

Force est de constater que cela valait la peine.

A peine entrés dans la Cité des Sciences, on nous a remis un badge à chacun, qui représentaient des affiches de vieux films ou d'autres illustrations liées à la SF. Le mien, c'est l'affiche de Invasion of the Saucer-Men, un film qui semble être du meilleur goût puisque l'affiche représente un extraterrestre verdâtre à grosse tête et aux pupilles verticales, tenant dans ses griffes une jeune femme aussi pâmée que peu vêtue... Badge que nous avons pour consigne de garder pendant toute l'exposition. J'ai obéi sans problème et même au-delà puisque je l'ai gardé... après... L'exposition est au premier étage et à peine en haut, voilà que l'on découvre toute une meute de gens dont un bon nombre portent des accessoires divers et variés. Un nombre affolant de Jedi (dont certains ont des sabre laser plus vrais que nature, il paraît même qu'il y a eu un duel au sabre à un moment...). Des amiraux de flotte (ou des corsaires de l'espace) à n'en plus finir. On repère aussi des costumes plus difficiles à identifier (des nomades de l'espace) mais très réussis ainsi que de véritables cosplay (j'ai vu, de mes yeux, une femme déguisée en Twi-lek). Des tables sont dressées avec une armada de verres argentés ou dorés, avec des serveurs habillés de costumes évoquant des combinaisons spatiales... Le temps de discuter avec un Jedi et on monte au deuxième étage pour découvrir l'exposition.

Sur deux étages, l'exposition en elle-même présente un bon nombre de reliques issues de films (maquettes de vaisseaux spatiaux, combinaisons...) mais cela va bien au-delà. Même si la part belle est faite au cinéma (des écrans disséminés un peu partout diffusent des extraits de grands films et séries de SF), on trouve aussi des documents fort intéressants tels que des pulps de l'Âge d'Or de la SF... mais surtout des cahiers contenant les notes originales d'auteurs (j'ai pu voir l'écriture de Stefan Wul sur le cahier où il a écrit Noô !). Mon collègue est tombé en arrêt devant la maquette originale de R2D2. Nous avons marqué un véritable temps d'arrêt devant le costume du jeune Paul Atréides ainsi que sa cape d'Empereur Muad'Dib (venus de Dune par David Lynch)... Et j'en oublie...

L'exposition ne fait pas perdre de vue la mise en relation de la fiction avec la science. Car ce qui fait la spécificité de la SF par rapport à d'autres pans de l'imaginaire tels que, par exemple, la fantasy, c'est encore le fait que la SF est une fiction du plausible. Des écrans et des bornes interactives viennent rappeler que colonisation spatiale, robots et autres mondes virtuels ne seront pas de la SF dans quelques années (ou siècles)... Une exposition bien conçue, intéressante pour les amateurs (et les fanatiques) mais aussi pour le public non informé, histoire de faire comprendre aux gens que la SF ne se résume pas à des histoires de petits hommes verts.

Sortis de l'exposition, nous avons pu nous désaltérer dans les sus-dits verres, et goûter à quelques spécialités bizarroïdes (mention spéciale pour la purée de potiron en tube), avant de se retrouver entre blogopotes. J'avais le numéro de téléphone de Tigger Lilly (à qui j'avais eu en plus le culot de réclamer un service dont elle s'est acquittée avec patience et talent... merci encore à elle !), mais en fin de compte, c'est Lhisbei qui m'a repéré la première, grâce à mon sac à main portant une spirale (je dirai maintenant que c'est une galaxie) et non grâce à mon badge-cocarde. Un petit coup de fil à Tigger Lilly et on découvre que l'on est à dix mètres de distance les uns des autres. Le temps de discuter, que les blogopotes m'informent qu'il y a des choses à voir à la boutique (où j'ai acheté Gravité de Stephen Baxter, j'ai mal à ma PàL), et il est temps de partir (parce que le Vendredi matin, j'ai les Troisième DP6 à huit heures et demie...).

Ah oui, au moment où on s'éloignait avec mon collègue, j'ai vu Pierre Bordage, et je suis passé à un mètre de lui. Je n'ai pas osé lui demander un autographe. Je ne suis qu'un gros nul.

Bilan de la soirée, en photo, prise ce matin, parce que je suis un gros nul qui n'a pas pensé à prendre son appareil photo hier soir alors que pourtant, ça en valait la peine...

Content d'avoir pu rencontrer certains d'entre vous, et à bientôt !

P.S.. : lire ici l'avis de Lhisbei.
Share/BookmarkWikio Voter !

Commentaires

BiblioMan(u) a dit…
Tout ceci fait vraiment envie. Je regrette de ne pas avoir été plus près.
Isil a dit…
J'ai fait des photos mais ce n'était pas simple (le fan de SF de base est visiblement un gros goujat dès que C3-PO est à proximité et j'aurais bien trucidé un padawan ou deux^^)
L'expo est vraiment bien faite et c'était un plaisir de rencontrer quelques blogueurs même en coup de vent.
Anudar a dit…
@BiblioMan(u) : tu peux encore aller voir l'exposition, elle dure jusqu'en Juillet 2011.

@Isil : c'est vrai qu'il y en avait du monde ! Je n'ai pas trop remarqué d'incivilités mais quand il y a pas mal de gens, c'est presque inévitable... Exposition bien faite, et rencontre sympa, donnant envie de revoir les gens par exemple autour d'un bon repas. Je pense qu'entre parisiens, banlieusards et assimilés, on devrait pouvoir organiser ça un de ces jours, non ?
Isil a dit…
C'est une bonne idée. On se rencontre déjà régulièrement avec le Cercle d'Atuan, d'ailleurs :-)
Guillaume44 a dit…
Vous n'êtes que des parisiens tiens :D Mais j'm'en fiche, la semaine prochaine je campe aux utopiales :D Sinon il y aura les rencontres de Sèvres d'ici une trentaine de jours.
Anudar a dit…
@Isil : faudrait que tu m'en dises un peu plus... Pour moi c'est assez facile de me déplacer à Paris le week-end.

@Guillaume44 : pour les utopiales, je suis un gros naze, j'aurais pu venir, mais je ne l'ai pas réalisé à temps. Pour les rencontres de Sèvres, je suis déjà pris. Donc ça sera pour une autre fois... Le Salon du Livre à Paris, par exemple ?
Guillaume44 a dit…
@Anudar : à voir, à voir, je ne sais pas trop ce que je ferai à ces dates !
Tigger Lilly a dit…
Sympa l'expo, je vais en faire un compte-rendu aussi. Aujourd'hui normalement :p

Huhu, avec talent je sais pas. Merci pour les bonbons !
Isil a dit…
On se rencontre 4 fois par an, en général, on passe l'après-midi dans un café. Lorsque nous déciderons de la prochaine rencontre, je te ferai signe :-)
Anudar a dit…
@Tigger Lilly : oh que si, avec talent, puisque tu as obtenu un truc que d'après la postière, tu n'aurais pas dû obtenir. Je précise que je ne savais pas, dans le bureau de poste d'une autre région, la personne qui me les a vendues ne m'a rien dit de tel. Sans doute ne le savait-elle pas...

@Isil : merci !
Val a dit…
J'enrage j'enrage j'enrage de n'avoir pu être là.Par contre, nous irons un de ces 4 la voir cette expo. Dommage, il n'y aura certainement plus Bordage ;-)
Lhisbei a dit…
Mon commentaire s'est perdu dans les limbes de blogspot on dirait... tant pis ...

c'est une chouette expo et une chouette rencontre :)