Les Démons du Roi-Soleil

J'avais lu ce livre il y a quelques années. Il m'avait fait alors une assez forte impression et j'en avais assez vite dévoré les (moins heureuses) suites... Une uchronie originale à laquelle j'ai repensé il y a quelques temps, alors que j'étais occupé à concourir pour le Winter Time Travel. J'ai eu envie de reprendre ce livre en mains et de repenser à cet univers pour me distraire d'autres lectures...

Résumé :
Au XVIIème siècle, Isaac Newton, lors d'une expérience spectaculaire, atteint son objectif : en isolant le mercure philosophal, il transforme l'alchimie en science... En 1715, Louis XIV est mourant. Il sait que la France est en train de perdre sa guerre contre l'Angleterre, qui dispose de moyens alchimiques supérieurs. Il sait aussi que s'il meurt à présent, la Régence qui s'annonce pendant les années de minorité de son héritier ne sera pas à même de rétablir la situation. Il prend alors la terrible décision de consommer l'élixir de longévité offert par un ambassadeur persan... En 1720, le Roi-Soleil règne toujours sur la France. Même si la situation est toujours préoccupante pour le royaume, tout n'est pas encore perdu et ses savants cherchent à mettre au point une arme scientifique terrifiante... De l'autre côté de l'Atlantique, le jeune Benjamin Franklin, apprenti imprimeur passionné par la science et l'alchimie, joue avec des pièces détachées, inventant ainsi de nouvelles machines, sans savoir qu'il est sur le point de percer les secrets du Roi-Soleil. En France encore, Adrienne est une femme de lettres qui a reçu, dans son couvent, une éducation très particulière... Quel est le lien entre la société féminine, remontant au fond des âges, à laquelle Adrienne doit son élévation, et les anges, ou les démons, qui servent le Roi ?
Si l'on part du principe que certains genres uchroniques peuvent être désignés par "X-punk", alors, ce livre est l'ouverture d'une uchronie de type "alchemypunk". Les personnages historiques intervenant dans cette histoire apparaissent parfois quelque peu caricaturaux. Louis XIV n'était sans doute pas un personnage très intéressant mais il devait avoir, malgré tout, un peu plus de finesse intellectuelle que ce qui nous est donné à voir ici. Quant au jeune Benjamin Franklin, le présenter comme un adolescent surtout intéressé par la perte de son pucelage ne manque pas de piquant mais je ne suis pas sûr que l'intérêt en soit, disons, primordial.

L'intérêt de ce livre, c'est encore de voir comment la situation historique, somme toute, ne change pas tant que ça suite aux découvertes de Newton. Malgré l'intervention de moyens transcendants à notre flux historique, c'est une décision humaine qui bouleverse pour de bon cette Histoire. Les flammes qui s'abattent à la fin sur Londres et Paris ne sont, somme toute, qu'une évocation des bombardements atomiques...

Une uchronie à découvrir pour les amateurs d'historic-fantasy.

Share/BookmarkWikio Voter !

Commentaires