Sidewinders

Tout compte fait, puisque l'on peut aller jusqu'à 23 h 59 pour publier des choses, il me reste bien une ou deux critiques à faire. Et tant pis pour le coucher plus tardif ! Ceci est la critique d'une nouvelle du recueil The Mammoth Book of Alternate Histories.

Résumé :
Un Sidewinder, c'est quelqu'un qui est capable de passer d'une probabilité (un monde donné) à une autre (un monde présentant une divergence historique par rapport au premier). Steve Jones appartient à la faction des Améliorateurs, ceux qui veulent éliminer les probabilités les plus désastreuses. L'autre faction, celle des Conservateurs, veut au contraire que toutes les probabilités aient la possibilité de se réaliser. Jones est en mission dans un monde où Londres est coupée en deux, et où East London, suite à une guerre civile remontant à 1973, est la capitale d'une république socialiste, lorsqu'il se rend compte qu'un Conservateur est à ses trousses... Comment lui échapper ?

Il y a là-dedans une véritable fanfare d'uchronies. J'en recense au moins quatre, trois qui sont visitées par Jones, et une qui n'est qu'évoquée. L'auteur ne succombe pas au travers d'utiliser notre propre Histoire pour mettre sa nouvelle en perspective. Au lieu de cela, il prend bien soin de nous faire comprendre que l'Histoire de notre monde ne se limite pas à l'Histoire humaine - et se paye même le luxe de suggérer que, qui sait... peut-être que certains Améliorateurs ne sont autres que des dinosaures évolués cherchant à garantir la survie de leurs ancêtres dans toutes les probabilités !

Il s'agit d'une nouvelle où la science-fiction vient se marier à la perfection à l'uchronie pour un bon divertissement, lequel n'est pas sans donner à réfléchir. Au fond, quelle philosophie est la meilleure, ou la moins terrible ? Celle des Améliorateurs ou celle des Conservateurs ?
Share/BookmarkWikio Voter !

Commentaires