Voyageur, Passé 4

J'ai déjà eu l'occasion de parler ici de la série Voyageur (tomes 1, 2 et 3 du cycle Passé). Avec ce tome 4, c'est l'avant-dernier album de la série, les deux cycles Futur et Présent étant bouclés depuis un moment, et c'est aussi le dernier épisode du cycle. Ne reste donc plus que le dernier album, un hors-cycle "numéroté" Ω, dont la parution est annoncée pour dans quelques mois.

Résumé :
Après leur fuite du XVIIème siècle, Fish est à nouveau isolé, cette fois-ci dans une ville que l'on n'appelle pas encore Paris. A Lutèce, au Ier siècle de notre ère, il est devenu gladiateur, et il travaille pour un maître nommé Issa... Fish, épuisé, vieilli, a compris qu'il ne quittera plus cette époque et qu'il est vain de chercher à changer le cours de l'Histoire. Il sait, pourtant, que son frère Lou, le Voyageur, va revenir, car le destin doit s'accomplir... Issa est en effet celui qui, dans le futur, dans leur enfance, leur a enseigné l'art du combat. Lou, débarqué du XVIIème siècle, débarque en effet à Lutèce afin de recruter le maître des gladiateurs... L'Histoire dit que le gladiateur au front frappé de la marque du Voyageur doit mourir dans l'arène. Est-ce là que se termine le voyage de Fish et de Lou ?
L'évolution du personnage de Fish, antithèse malheureuse de Lou/Vedder, atteint son terme dans cet album. Amer, il refuse désormais de s'attacher aux gens qu'il rencontre dans son époque d'emprunt et se contente d'attendre son destin. Une fois de plus, le destin va réunir les deux frères, et l'on va enfin assister à la rencontre entre Lou/Vedder et Issa, sous les yeux d'un Lou plus jeune, venu du lointain futur : scène déjà racontée dans un album précédent, et dont la mise en place annonce à mon avis le tome Ω qui promet de servir de clé de voûte aux trois cycles. On en apprend au passage un peu plus quant aux intentions de l'homme qui, dans le futur presque ruiné de la Terre, a produit Fish, Lou et leur soeur morte dans le premier épisode. Soeur qui, à n'en pas douter, va jouer un rôle de premier plan dans le prochain album.

En questionnant la nature du destin, la rivalité entre les deux frères matérialisait la contradiction entre deux conceptions philosophiques. Le destin est-il une force immuable ? Ou bien est-il possible de l'influencer ? La déchéance de Fish, déjà visible dans le précédent tome, n'était que morale : voilà qu'elle devient physique et même physiologique, et le ton de la série semble s'orienter vers celui d'une tragédie grecque...

Les auteurs parviendront-ils à surprendre pour transformer leur magnifique projet en spectaculaire série ? Après un avant-dernier tome très satisfaisant, j'attends beaucoup du dernier.
Share/BookmarkWikio Voter !

Commentaires