Letter Bee tome 10

J'ai déjà présenté ici des tomes de la série manga Letter Bee. Le nouveau tome qui est en question ici, le dixième, est une bonne surprise...

Résumé :
Lag fait merveille au service des lettres oubliées. Grâce à ses balles-coeur, il parvient bien mieux que les autres à identifier l'endroit où se trouvent les destinataires des lettres qui reviennent sans avoir été livrées. Mais comme il ne chôme pas, voilà qu'il commence à fatiguer... Le contraignant à un repos forcé. Aria, sa supérieure, décide alors de le remplacer un moment pour faire une livraison. Lag va donc être soigné par le docteur Thunderland Jr, aux côtés de Gauche toujours inconscient. Niche accompagne Aria partie sans son dingo, Volt... Toutes deux vont partir ainsi à la rencontre d'un rescapé de l'accident de dirigeable qui s'est produit le "jour de l'extinction". Cet homme a déménagé peu de temps après son accident. Qu'a-t-il vu, dans le ciel, qui l'ait épouvanté au point de lui faire fuir la lumière du Soleil artificiel ? Y a-t-il un rapport entre cet événement et le début de la maladie de Gauche, qui a vu lui aussi le Soleil s'éteindre ce jour-là ?
Comme dit en introduction, il s'agit à mon sens là d'un très bon nouveau tome. Deux fils d'intrigue différents sont suivis en parallèle. Un troisième apparaît à la fin. Tous les trois, tout en soulevant de belles questions (c'est habituel dans ce genre de lecture), apportent cela dit pas mal de réponses, en particulier sur ce fameux accident de dirigeable survenu en même temps que l'extinction temporaire du Soleil artificiel. Il se confirme que le gouvernement de l'Amberground a, de toute évidence, construit quelque chose de monstrueux pour assurer l'éclairement de tout le pays... La faction "Reverse", qui souhaite éteindre ce Soleil pour rendre le monde aux ténèbres, a donc une solide raison de vouloir accomplir cet objectif. Ceci étant dit, ses méthodes restent rien moins que discutables et il n'est pas certain que ses ambitions ultimes soient aussi pures qu'il semblerait... En d'autres termes, on est bel et bien dans un univers très peu manichéen bien que l'histoire fasse très jeune public. Et ça, c'est un très bon point.

Tout en satisfaisant (j'ai envie de dire : "enfin") notre désir de réponses, tout en liant des fils dispersés tout au long de l'histoire depuis le début, l'auteur met l'accent sur des concepts pas nouveaux mais encore assez peu développés. Qui sont au juste les "êtres qui n'ont pu devenir des esprits" ? La capitale ensoleillée n'étant pas (encore ?) accessible à Lag, on se doute que c'est du côté de "Reverse" qu'il va falloir partir à la pêche aux informations. De son côté, Lag voit s'accomplir l'un de ses rêves : Gauche Suede, son mentor, le Bee qui lui a fait découvrir sa vocation, émerge enfin de l'inconscience. Ou bien s'agit-il d'une ruse de Noir, la personnalité annexe que "Reverse" avait implantée dans Gauche ? Là encore, une question qui promet bien des péripéties (et sans doute aussi bien des packs de six litres de larmes à Lag). Lequel est d'ailleurs quelque peu effacé dans ce nouveau tome, étant retenu à la ruche postale pour surmenage.

Retiens-toi de pisser un moment, tu feras des réserves de larmes pour le tome 11. En espérant que le prochain épisode soit tout aussi convaincant que celui-ci.

Share/BookmarkWikio Voter !

Commentaires

Je partage ton avis sur ce dixième tome! Il faut dire que se concentrer un peu sur autre chose que le personnage hyper émotif de Lag (que j'aime beaucoup mais quand même) change un peu la donne. C'est un peu pénible d'avoir beaucoup d'attente entre plusieurs tomes, ça ressort toujours un peu de l'histoire. Mais bon c'est le hic des mangas. Est-ce que par hasard tu sais s'il y a déjà un nombre de tomes bien définis de prévus?

noranout (de la lune mauve)
Anudar a dit…
Bienvenue ici, Noranout !

Je n'ai aucune information quant au nombre de tomes prévus dans la série. Je crois que la série est toujours en cours. N'hésite pas à chercher "Tegamibachi" (nom en japonais de la série) pour obtenir des informations supplémentaires.

Si tu veux mon humble avis sur la question, cette histoire me fait penser, aussi bien dans ses thèmes que pour son envergure, à la série "FullMetal Alchemist" qui est en train d'arriver à son terme avec vingt-sept ou vingt-huit tomes. J'ai envie de dire que ça devrait durer à peu près aussi longtemps...
Merci merci! Raah pinaise, avec un tome tous les trois quatre mois on n'est pas sorti des ronces (et tant mieux quelque part). je guette régulièrement les infos sur ce manga mais j'apprends pas grand chose alors j'attends docilement la sortie des bouquins.

Sinon je n'ai jamais entamé Fullmetal alchimist qui pourtant a l'air pas mal. Un jour pitêtre.