Kookaburra tome 2

J'ai présenté ici la chronique du tome 1 de cette série de space-opera. Maintenant que j'ai terminé de régler son compte à la série Les Technopères, je peux me concentrer sur celle-ci...
Résumé :
On a confié à Dragan Preko une nouvelle mission : ramener le chevalier-sorcier sur Dragonna, la planète où se trouve sa demeure. Il souhaite en effet récupérer ses dagues sacrées, des objets mystiques très précieux qui semblent disposer de propriétés inhabituelles. Or, les Dakoïds, déjà remontés par l'infiltration dont le même Dragan s'est rendu responsable un peu plus tôt, sont en train d'occuper l'espace de Dragonna et ont décidé d'abattre le vaisseau avec lequel le commando de l'Alliance cherche à se poser ! Sur Callystès, l'impératrice a découvert la disparition de son fils et proclame la culpabilité de l'Alliance. Le peuple, galvanisé par son discours, souhaite récupérer son indépendance... La guerre se profile-t-elle au sein même du Secteur Terrien ?
Après un volume d'exposition déjà très tonique, l'aventure continue de plus belle. Cela commence très fort avec une course-poursuite en vaisseau spatial au-dessus d'une planète sous-développée, dans la grande tradition de StarWars... Les auteurs passent d'une scène à l'autre, nous montrant que l'intrigue ne se limite pas à un petit groupe de personnages mais qu'elle est bel et bien d'envergure galactique.

Dans cette histoire, on découvre aussi quelques indices supplémentaires. On visite ainsi le monde d'Isis d'où provient l'un des protagonistes principaux, Thaman-Khâ, la femme humaine jadis au service des Amazones et à présent dévouée au chevalier-sorcier à tête de chien. Lequel est de toute évidence occupé à une quête mystique. Dans le même temps, on découvre un nouvel "enfant du destin" appelé par la prophétie traduite par ce même chevalier-sorcier. Deux d'entre eux sont désormais aux mains des étranges sorcières wombats qui évoquent, à mots non couverts, leur désir de les rassembler tous afin de concentrer le pouvoir qu'ils représentent.

Le goût du pouvoir semble constituer un ressort puissant pour les personnages qui apparaissent peu à peu comme les antagonistes. L'impératrice régente de Callystès apparaît une fois de plus comme une manipulatrice. Toute la question étant de savoir au juste pour qui elle travaille...

A suivre !

Share/BookmarkWikio Voter !

Commentaires