Articles

Affichage des articles du novembre, 2011

Anthologie des Utopiales 2011

Image
J'ai lu avec bonheur l'Anthologie officielle des Utopiales 2011. Il est à noter que mon exemplaire est dédicacé par maints auteurs : les titres des nouvelles correspondantes seront écrits en lettres grasses. Par ailleurs, j'ai demandé à Thomas Day, dont j'avais lu (et gardé un très bon souvenir) il y a longtemps La Voie du Sabre et la séquelle L'Homme qui voulait tuer l'Empereur de bien vouloir me faire une dédicace sur ce livre, en mémoire de l'endroit où j'ai pu le rencontrer. Je le remercie beaucoup pour avoir bien voulu le faire !
Le Radeau du Titanic (James Morrow) : et si, au lieu d'évacuer les passagers du Titanic sur des embarcations de toute façon pas assez nombreuses, le commandement du bateau en perdition avait choisi une solution bien plus folle, à savoir constituer un gigantesque radeau où recueillir tout le monde ? Une uchronie très amusante, peut-être pas très vraisemblable mais qui se laisse lire et qui, surtout, ne manque pas d'…

Memoria

Image
De Laurent Genefort, j'ai déjà eu l'occasion de lire avec beaucoup de bonheur ses romans sur Omale, cette sphère de Dyson extraterrestre où l'espèce humaine partage un espace vital avec deux autres espèces intelligentes. J'avais entendu dire - dans le numéro 58 de Bifrost - que cet univers est en réalité inclus dans un univers plus grand, la Panstructure. Cette lecture constitue donc pour moi les premiers pas hors d'Omale. Dans sa dédicace, l'auteur me disait, en substance, qu'après avoir arpenté Omale, j'avais fait "le plus gros du boulot". Nous allons voir ce qu'il convient d'en penser... Résumé : Il n'a pas de nom, car il l'a oublié. Ses seuls biens sont contenus dans une malette : une machine lui permettant de transférer sa conscience dans de nouveaux corps, et une collection de memorias, c'est-à-dire des extraits de souvenirs enlevés à de précédents hôtes... Car il est un tueur que les puissances de la Panstructure a…

Les goûts musicaux c'est pas évident - Novembre 2011

Sale nouvelle, ce soir : Montserrat Figueras, la "voix de l'émotion", compagne à la ville de Jordi Savall, a tiré sa révérence une dernière fois. J'ai découvert la voix extraordinaire de Montserrat Figueras quand j'avais onze ans. Je parlerai une prochaine fois de la pièce baroque où je l'ai entendue pour la première fois, une pièce qui a pour moi une saveur toute particulière, toute personnelle, et qui n'aurait donc pas sa place dans cette chronique. A la place, j'aimerais vous proposer autre chose... La voix de Montserrat Figueras pouvait prendre des formes et des personnalités peu communes. Elle pouvait s'illustrer dans des pièces d'une extrême gravité, telles ce Chant de la Sibylle, où sa puissance solitaire évoque rien de moins que la fin des temps. Sa force ne se limitait cependant pas à la gravité solitaire. Il serait vain d'essayer de faire la liste de tous les visages de sa voix, aussi, j'aimerais conclure cette chronique br…

Voyageur, Ω

Image
La série Voyageur prend fin avec ce dernier volet où tous les fils d'intrigue sont rattachés les uns aux autres et où toutes les énigmes sont résolues. C'est l'occasion de retrouver une dernière fois les personnages récurrents, cette fois-ci sous le trait de Guarnido, le dessinateur de Blacksad. Résumé : Fish est mort dans l'arène, à Lutèce, ainsi que le destin le prescrivait. Déchiré, Lou emporte Issa, le maître gladiateur, vers le futur où il va devoir former les deux produits de l'ingénierie génétique de Louis Markovic : la fabrication de Vedder, le Voyageur, est en marche... A Paris, à l'époque actuelle, ce même Louis Markovic vient au monde : il est le fils de Lou/Vedder, et c'est aussi un orphelin de mère soumis aux tests ignobles de la cellule "voyageur", une officine barbouzarde nichée au coeur du pouvoir, déterminée à faire de lui le messie d'une époque nouvelle... Alors que la puissance des Etats s'effondre devant celle des mul…

Rédemption tome 1

Image
Celui-là traîne dans ma PàL depuis la fin du Summer Star Wars Episode V. Je l'avais commencé dans les derniers jours du challenge, mais n'avançant pas assez vite à mon goût pour envisager de le terminer dans les clous, j'ai donc décidé de le laisser de côté pour y revenir plus tard. Je m'y suis donc remis la semaine dernière. Résumé : Jijo est une planète laissée en jachère par les Galactiques depuis le départ de ses précédents occupants, les Buyurs. Afin de faire disparaître toute trace de leur haute technologie, les Buyurs y ont laissé des assemblages biomécaniques, les araignées-mulc dont la fonction est d'éliminer ce qu'ils auraient oublié pendant leur occupation de la planète... Vingt millions d'années plus tard, il reste pourtant des souvenirs de leur passage. Les six races qui se sont installées sur Jijo (des Hoons, des Urs, des Qheuens, des g'Keks, des Traekis et des êtres humains) tombent parfois sur l'un ou l'autre d'entre eux. I…

Thorgal tome 33

Image
Pour ainsi dire pas de SF ou de Fantasy dans ce tome 33 de la série Thorgaldéjà présentée ici. Par conséquent, je n'envoie pas ma chronique sur l'agrégateur Planète-SF.
Résumé : Pour Jolan, qui a réussi à conquérir pour la mère du magicien Manthor son retour en Asgard, c'est l'heure du triomphe parmi ses quatre compétiteurs, alliés, amis... C'est aussi l'heure de réclamer sa liberté ! Manthor a une mission à leur confier : les gens du Sud, investis de leur foi en un dieu unique, ont commencé leur conquête en direction du Nord. Les dieux des Vikings, si querelleurs, ne risquent-ils pas d'être submergés ? Pour Thorgal, c'est un autre problème qui se pose : la route vers Bag-Dadh, où la confrérie des magiciens rouges retient son fils Aniel, passe par les mers gelées où seul ose s'aventurer le bateau-sabre des commerçants qu'il protège... Or, le chemin est semé de périls - et la cupidité humaine risque bien de ne pas être le pire de tous... Au con…

Utopiales 2011 : debriefing

Image
L'édition 2011 des Utopiales de Nantes est la première où je me suis rendu - et j'espère bien pas la dernière... Pour une première expérience de festival de SF, je dois dire que je ne suis pas reparti déçu. Quelque peu poussé à cela par Endea, je vais me livrer à un debriefing à chaud alors que je pensais faire plusieurs articles différents... Mais après tout, pourquoi pas ? Je ne suis de toute façon pas encore couché...
Arrivé à Nantes le 11 Novembre en fin de matinée, j'ai commencé par faire le touriste en ville. Nantes est une ville que je ne connaissais en effet pas du tout et je ne pouvais pas ne pas l'explorer un minimum. Je ferai voir ailleurs les photos faites en bon touriste car ça ne correspondrait pas trop à ma ligne éditoriale ici. Je me contenterai de dire que j'ai pris plusieurs rendez-vous avec la Loire, que j'ai vue à Nantes aussi large que le Rhône à Valence, une chose inhabituelle pour un Ardéchois parce que pour un Ardéchois, la Loire…

Utopiales 2011 : la préparation

Image
L'édition 2011 du Festival international de SF de Nantes, les Utopiales, est ouvert depuis hier. Par la faveur d'un long week-end (demain, c'est le 11 Novembre) j'ai réalisé en Septembre dernier que je pouvais sans problème y participer. La rencontre entre blogueurs en marge de la soirée inaugurale de l'exposition Science (et) Fiction m'avait convaincu de l'intérêt de tels événements : après des années passées à vivre la SF comme un plaisir solitaire, n'était-il pas temps pour moi de rencontrer d'autres allumés amateurs ? Et l'expérience m'ayant plu, je n'avais pas l'intention de laisser passer d'autres occasions.
Les Utopiales : un nom qui, à lui seul, fait rêver. Je n'ai pas le souvenir de l'avoir entendu ou rencontré avant mon entrée dans la blogosphère. Je n'ai pas non plus la fibre des événements : ce n'est un secret pour personne que ce n'est pas toujours facile, pour moi, d'aller vers des situation…

La vérité se trouve au fond du microscope - Novembre 2011

Image
Pour cette nouvelle édition de ma rubrique de microscopie, voici (une fois n'est pas coutume) rien de moins qu'une préparation personnelle, à tous les sens du terme... Il s'agit d'une préparation de cellules d'épithélium buccal humain. La cellule que vous observez, c'est l'une des miennes, prélevée au bout d'un coton-tige et colorée au bleu de méthylène. Grossissement d'observation : quatre cents fois, le grossissement maximal disponible sur mon microscope...
La tache foncée, au centre de la cellule, n'est autre que son noyau. Le reste en est le cytoplasme. L'ensemble est délimité par une membrane plasmique un peu floue : n'oubliez pas qu'une cellule, malgré sa finesse, reste encore un volume...

Naalia de Sanar

Image
Récolté chez Scyllail y a quelques semaines, ce livre m'avait attiré l'oeil surtout à cause de la carte du monde sur laquelle il s'ouvre, titrée "carte politique de l'Occitanie". Les visiteurs attentifs de mon blog savent l'intérêt que je porte au pays de langue d'oc (donc, l'occitanie, la vraie, celle du monde réel). Je me suis dit qu'un peu de Fantasy ne pouvait me faire de mal. J'aime bien, de temps en temps, les plaisirs quelque peu régressifs. Et puis, l'histoire ne semblait pas inintéressante... Résumé : Le XIIIème siècle d'un monde obscur. L'Empire est la puissance dominante de l'Occitanie, un continent abritant une riche variété de climats, de peuples et de cultures... Mais l'Empire est décadent : à l'Est, le Séquençaire, maître des tribus barbares Do'hongs, s'apprête à se lancer à sa conquête. Pour cela, il met la main sur les portes qui s'ouvrent vers d'autres mondes et lui permettront de…

The Artist

Image
Petite entorse à mon régime habituel avec un film où il n'y a pas la moindre trace de SF, F ou F' : j'ai vu avant-hier soir The Artist. Pour la petite histoire, je l'ai vu dans une salle de village dont le système de projection fait un clac-clac-clac permanent constituant à lui seul un hommage aux premières heures du cinéma... Résumé : The Artist, c'est George Valentin : un acteur du cinéma muet dont la popularité, en 1927, est au zénith. Peppy Miller, elle, est encore une simple figurante qui croise par hasard son idole à la sortie d'une première... Or, pour le cinéma encore tout jeune, c'est la fin d'une ère : la technologie permettant de produire des films parlants est en train d'apparaître, et avec la possibilité d'insérer des dialogues, c'est tout un art du cinéma qui va changer... George Valentin, qui considère les films parlants comme "pas sérieux", ne risque-t-il pas d'être oublié du public à mesure que monte l'ét…

La vidéo SF du mois - Novembre 2011

J'ai déjà eu l'occasion de parler ici d'Alexandro Jodorowsky, l'homme qui a voulu adapter Dune et qui n'a pu le faire. Ceux qui sont au courant de mes propres lunes connaissent mes sentiments à tout le moins très mitigés à l'égard de ce projet, pas assez herbertien à mon goût. Sans aller cependant jusqu'à me réjouir de cet échec, je dois dire que celui-ci a eu comme intéressante répercussion la création, avec Moebius aux pinceaux, d'un univers de BD où Jodo a pu recycler certains de ses travaux préparatoires sur son projet dunien. Les idées ne meurent jamais dans la tête des artistes, et c'est sans doute la raison pour laquelle les dictatures les haïssent tant ; toujours est-il que Jodo, ainsi, nous a gratifiés d'un univers de space-op' tentaculaire enrichi au fil des années (trente ans au moins déjà) : l'Incaliverse était né !
Le dessin de Moebius a ceci de merveilleux qu'il tolère fort bien l'adaptation animée, comme en témoig…