Le terrible Hiver 1947

Lors du précédent Winter Time Travel, en début 2011 par conséquent, j'avais déjà chroniqué le premier tome de la série Millecrabe de PJ Herault. Bien qu'assez convaincu, je n'avais pas eu le loisir de me procurer la suite avant la fin du challenge et j'avais alors soupé de l'uchronie pour quelques temps : je ne me suis donc pas penché sur les derniers volets de la trilogie. Ce n'est qu'en début de semaine dernière que je me suis dit que ça ne serait pas mal de revenir à cet univers dans lequel Napoléon a unifié l'Europe et où, en 1945, la Chine dirigée par des idéologues racistes ouvre une véritable guerre de la vengeance contre la pacifique Fédération européenne...
Résumé :
Le plan des Chinois a échoué : l'assaut surprise sur Kiev, capitale de la Fédération, a été enrayé. Après les erreurs des premiers temps de la guerre, l'Armée comme les hommes politiques se resaisissent et la guerre-éclair se change en conflit de positions. Pour Edouard Meerxel-Clermont, le Président européen, la victoire finale ne fait pas de doute. Mais les Chinois occupent la Sibérie et ils sont parvenus à isoler le Caucase : la guerre sera longue et coûteuse. Il y a surtout bien pire : vaincre l'Europe ne suffit pas aux chefs du PURP, le parti xénophobe qui a conquis le pouvoir en Chine. Il faut aller bien plus loin et faire disparaître les peuples européens. Dans les territoires occupés, les prisonniers de guerre mais aussi les civils sont soumis à des traitements qui les font périr en masse. Alors que les Etats-Unis et la Grande-Bretagne, plus atlantistes que jamais, se tiennent à distance du conflit et n'hésitent pas à livrer du pétrole au Chinois sous pavillon de complaisance, l'Europe est une fois de plus isolée face à son destin... Elle dispose cependant d'atouts non négligeables. Soldats, civils, aviateurs : tous sont prêts à tenir coûte que coûte...
Retour donc dans cette histoire uchronique d'une Seconde Guerre Mondiale, pardon, Seconde Guerre Continentale, qui n'a pas eu lieu. Le théâtre d'opération de cette confrontation entre Europe et Chine est bel et bien la Sibérie et le Kazakhstan. L'espace et le froid, qui ont été dans notre Histoire la cause des échecs en Russie de Charles XII, Napoléon et Hitler, s'invitent aussi dans la partie et il semble évident que pour l'auteur, un échec de la guerre-éclair en 1940 aurait pu déboucher sur une deuxième guerre des tranchées. L'uchronie politique se double donc bien d'une uchronie militaire et en ce sens, PJ Herault a, je crois, très bien pensé son histoire.

A maints passages toniques (batailles, combats derrière les lignes ennemies... mais aussi intrigues diplomatiques) succèdent d'autres passages plus contemplatifs et parfois moins convaincants, aussi, comme cette histoire d'enquête à la frontière de l'Iran. L'auteur ne se prive pas de développer ses idées personnelles concernant le fonctionnement d'un monde qui est plus proche du nôtre qu'il y paraît. L'Europe est pour lui plus qu'une simple idée. Quant à l'attitude de la Grande Bretagne et surtout des Etats-Unis dans cette histoire, on ne peut s'empêcher d'y voir des critiques plutôt bien trouvées pour certaines : l'uchronie a toujours pour fonction d'éclairer notre propre flux historique par un jeu de miroir.

La Seconde Guerre Mondiale se caractérise par un véritable brouillage des lignes de front connues par l'Europe depuis des siècles. L'Allemagne nazie cherchait la suprématie et a eu recours à l'extermination raciste : la guerre qu'elle a livrée à l'Union Soviétique s'est doublée aussi d'un conflit d'ordre idéologique, le but étant d'éliminer les Slaves mais aussi le berceau du communisme. C'est là, je pense, l'un des petits défauts de cette série par ailleurs plutôt bien fichue. Dans Millecrabe, la Fédération européenne est une "simple" démocratie et la guerre que lui livre la Chine n'a pas de composante idéologique bien définie. Le parallèle avec la Seconde Guerre Mondiale n'est donc pas exact - à moins que le troisième tome, que je lirai d'ici à la fin du challenge, ne m'incite à corriger mon appréciation.

Commentaires

Guillaume44 a dit…
Très intéressant en tout cas !
Anudar a dit…
J'ai le troisième tome qui attend :) ...