Articles

Affichage des articles du août, 2012

Le Chant premier

Image
Les Guerriers du Silence, la trilogie de Pierre Bordage, se qualifiait sans problème comme un space-op' à tendance mystique tout à fait lisible : un équivalent littéraire, en quelque sorte, de L'Incal de Moebius et Jodorowsky. Le grand space-op' de Bordage se terminait d'une façon tout à fait conclusive, l'histoire de son univers étant à nouveau ouverte et pleine d'incertitudes - le propre d'un grand space-op', en fait... Avec ce Chant premier, on tient une séquelle à la trilogie des Guerriers du Silence - avec cette particularité que c'est un autre auteur que Bordage qui s'est collé à cet exercice... Résumé : Trois siècles après la chute de l'Ang'Empire et l'élimination des Scaythes d'Hyponéros, une nouvelle menace commence à peser sur les cent mondes humains. Après le "Blouf" que les Guerriers du Silence ont vaincu au coeur du noyau galactique, voilà qu'un "Dieu noir" vient corrompre le coeur de l'h…

Les Profanateurs

Image
J'ai déjà eu l'occasion ici de chroniquer des romans de Martial Caroff et en particulier le volet précédent des Enquêtes d'Antisthène, le philosophe cynique ayant sévi à la fin de la Guerre du Péloponnèse. Voilà qu'Antisthène revient, et il est vénère, comme disent les élèves... C'est aussi l'occasion de (re)faire un petit séjour athénien, vers la fin de l'époque classique. On ne dira jamais assez à quel point cette époque représente un moment rare dans l'Histoire de la civilisation : pendant une petite cinquantaine d'années se sont croisés, dans cette petite ville d'Athènes qu'un roi perse avait en vain juré de soumettre, une véritable foule de personnages dont les noms - et bien souvent les oeuvres - sont restés dans les mémoires. Le plus surprenant, c'est que ces gens se sont pour la plupart connus et fréquentés dans des circonstances de la vie quotidienne ! Résumé : En -415, Athènes n'a toujours pas renoncé à ses préten…

Les Enfants de Húrin

Image
Même si je n'ai pas encore eu l'occasion d'en parler pour de vrai ici, j'ai eu l'occasion (dans un passé qui commence à être un peu reculé) de lire Le Seigneur des Anneaux et Le Silmarillion. Dans ma folle jeunesse où, avant de tomber dans Dune (never forget '94), mes goûts ont basculé du space-op' vers l'ambiance plus intimiste (claustrophobe ?) et les rivages infinis de la Terre du Milieu et de ses avatars littéraires (tels que par exemple L'Histoire sans Fin de Michael Ende). Dans mon histoire de lecteur, si Dune est LE livre structurant, je garde du légendarium de la Terre du Milieu un certain nombre de goûts et de réflexes littéraires. A ce titre, j'appellerais volontiers Tolkien "le Maître"... si ce surnom n'était pas déjà pris !
Le légendarium de Tolkien a pour propriété bien connue de ses lecteurs d'avoir été en perpétuelle évolution pendant toutes les décennies du travail de son auteur. Le Silmarillion et son histoire…

Les Fabricants d'Eden

Image
J'avais fait l'acquisition de ce livre du Maître il y a plusieurs mois, lors de la préparation du Défi Frank Herbert, mais je n'avais alors pas eu l'occasion de le lire. Ayant détecté, grâce à la quatrième de couverture, qu'il s'agit d'une histoire d'extraterrestres, je me suis dit alors que je pouvais bien le mettre de côté pour le challenge estival... Résumé : Les Chems sont extraterrestres. Ils sont immortels : le Rajeunissement leur permet de garder leur vigueur intacte pour l'éternité. L'ennui est leur seul véritable ennemi : alors, pour se désennuyer, ils s'installent sur des planètes habitées par des civilisations inférieures et manipulent les émotions des indigènes pour concevoir de véritables films qu'ils éprouvent grâce au senso-total. La Terre est le terrain de jeu de Fraffin, un Chem de très haut rang, qui produit des films sensoriels depuis la plus haute Antiquité, mais depuis peu la Primatie a des soupçons quant à ses méth…

Enfants de la Conquête tome 2

Image
Deuxième volet de la série Enfants de la Conquête de Celia S. Friedman, dont j'ai déjà chroniqué la première partie avant-hier. Résumé : La rencontre entre Zatar et Anzha s'est terminée sur une promesse de mort, et sur un défi. Or, le Domaine et l'Empire découvrent de nouveaux problèmes internes : après dix mille années de guerre entre deux civilisations que tout oppose, voilà que la paix devient nécessaire. Les Braxana sont en effet décimés par une version mutante, bien plus létale que d'ordinaire, de la peste qui frappe leur race depuis les origines. Quant à l'Empire, l'une de ses cinq Couronnes, la Maison des non-humains, semble déterminée à imposer la paix. Chacun des deux camps est épuisé, mais ne peut se résoudre à poser les armes pour de bon alors que la décision est peut-être toute proche... Anzha, toute à son projet de vengeance, va devoir faire défection alors que Zatar s'apprête à renverser la très vieille institution du kaim'erat et concen…

Blind Lake

Image
Un livre dont la couverture intrigante, et inquiétante, m'avait attiré à une époque, mais sur lequel je ne m'étais pas penché à cause de ma profonde méfiance à l'égard de la SF de Robert Charles Wilson. Grâce à la sympathie de l'ami Efelle qui me l'a prêté (il y a environ huit mois...), en voici ma chronique. Bien entendu, ne manquez pas la sienne ! Résumé : Dans un futur pas trop éloigné, la technologie de "l'OEil", reposant sur des dispositifs quantiques O/BEC, permet d'obtenir, par reconstruction mathématique, des films tout droit venus d'exoplanètes lointaines. Deux installations, à Crossbanks et Blind Lake, surveillent pour la première un monde océanique sans vie animale et pour la deuxième une planète plus aride, où existe une espèce intelligente. En particulier, Blind Lake filme la vie du "Sujet", appelé parfois aussi le "Homard" en raison de son apparence : nombre de chercheurs tentent de comprendre, par la seule…

Enfants de la Conquête tome 1

Image
L'un de mes gains au terme du Summer Star Wars Episode V (tout comme Le Voyage de Haviland Tuf chroniqué il y a quelques semaines) ce livre était en souffrance dans ma PàL depuis plusieurs mois. Le voici à présent lu et digéré : ne manque plus qu'une chronique en bonne et due forme. Résumé : Dans un futur lointain, deux civilisations d'envergure galactique se font la guerre. D'un côté, le Domaine de Braxi, contrôlé par une "race supérieure" machiste, celle des Braxana. De l'autre, l'Empire d'Azéa, qui a recours à la télépathie et où la légitimité du pouvoir est partagée. Entre ces deux grandes puissances que tout oppose, de l'idéologie jusqu'à la génétique, le conflit trace une "ligne de front" où les mouvements militaires ne cèdent presque jamais la place à de précaires trêves. Zatar est un Braxana pur-sang, né des oeuvres du kaim'era Vinir. Dès la fin de son adolescence, il s'illustre par ses talents d'infiltrateu…

Le Rivage des Syrtes

Image
J'avais lu quelque part que ce livre était un des livres "à lire" pour tout amateur sérieux de littératures de l'imaginaire francophone. Il traînait sur ma table de nuit depuis plusieurs années, sans projet formulé de lecture ; à la faveur d'une petite semaine d'Eté, j'ai décidé d'en venir à bout. Résumé :  Orsenna est "la Ville", capitale d'un Etat oligarchique qui s'enfonce depuis des siècles dans une véritable torpeur. Au Sud, le rivage des Syrtes marque les confins du pays : une forteresse délabrée, une ville de faible importance et des ruines presque antiques occupent une bande de terre coincée entre le désert et l'océan. De l'autre côté du bras de mer, c'est le Farghestan, une puissance étrangère avec laquelle la Seigneurerie d'Orsenna est en guerre depuis trois siècles, une guerre sans opérations militaires... Suite à une déception amoureuse, Aldo, jeune homme d'une bonne famille de la capitale, demande à …

Maison occupée

Image
Une inquiétante nouvelle tirée d'un recueil de Cortazar, l'un des maîtres du fantastique argentin, dont j'ai déjà chroniqué la nouvelle La Nuit face au Ciel il y a quelques mois... Résumé : Une maison de famille, à Buenos Aires, où un frère et une soeur vivent seuls depuis des années, avec leurs souvenirs et leurs passe-temps, n'ayant pas besoin de travailler pour vivre. Que faire, alors, quand un soir le bruit tant redouté se fait entendre de l'autre côté de la porte en chêne qui partage la maison en deux ? J'avais déjà relevé la spécificité de Cortazar, par rapport à un Borges, de proposer un fantastique en forme de "greffe" sur un réel très ordinaire. Ici, le frère et la soeur mènent une vie d'une banalité presque désespérante : lectures pour l'un, travaux d'aiguille pour l'autre. Pourtant, sur ce quotidien, se greffe bientôt un péril jamais décrit mais de toute évidence terrifiant, et contre lequel une simple porte peut servir de…

Les Maîtres du Temps

Image
J'ai déjà eu l'occasion ici de parler du film d'animation Les Maîtres du Temps de René Laloux, scénarisé à partir d'un livre de Stefan Wul et dessiné avec beaucoup de talent par Moebius lui-même. Il y a peu de temps, j'ai appris qu'il existait une BD réalisée à partir du film. Bien entendu épuisée en librairie depuis une éternité, cette BD reste cependant disponible en bouquinerie... et à un prix encore assez raisonnable. Occasion pour moi, grand amateur des Maîtres du Temps, de découvrir cette oeuvre sous un jour inédit, trente ans après sa sortie au cinéma... Résumé : Sur Perdide, Claude est en fuite à bord de son engin tout-terrain : les terribles frelons viennent de tuer sa femme, et il veut mettre son fils Piel à l'abri dans la zone des Dolongs. Un accident vient cependant à bout de son courage : coincé dans son épave, il n'a pas d'autre choix que de laisser Piel partir seul, avec pour toute compagnie un micro sub-spatial. Très loin de Perdid…

Le Trône de Fer, l'Intégrale tome 3

Image
J'ai continué ma découverte du cycle de George R. R. Martin. Ce nouveau tome de l'intégrale du Trône de Fer n'étant pas subdivisé, voici pour la première fois sur ce blog la chronique d'un livre de plus de mille pages lu en une semaine, à raison de deux ou trois heures par jour... Résumé : A Port-Réal, Stannis Baratheon a été vaincu par les ruses et le courage de Tyrion Lannister : bien peu de ses hommes ont pu revenir à Peyredragon, laissant la Maison Lannister, qui soutient les droits du roi Joffrey encore mineur, seule maîtresse du Sud à présent qu'elle est alliée à la Maison Tyrell de Hautjardin. Cependant, le royaume ne va guère mieux : au Nord, les Fer-Nés ont incendié Winterfell et les deux derniers fils d'Eddard Stark sont réputés assassinés. Robb, le "Jeune Loup", commence à être connu comme "le roi qui perdit le Nord" malgré ses succès sur les champs de bataille, et certains de ses bannerets commencent à murmurer contre lui... Su…

Resquiat in Pace, Roland C. Wagner

Image
Roland C. Wagner, 1960-2012. "J'étais un ami de Roland. Lorsque je l'ai rencontré pour la dernière fois, il m'écrivit sur la page d'un livre 'Rock'n'roll will never die !'. J'aurais voulu mieux le connaître."

Toutes mes condoléances vont à sa famille et à ses proches.

Ainsi naissent les Fantômes

Image
Un recueil de nouvelles écrit par Lisa Tuttle et traduit par Mélanie Fazi, qui a été sélectionné dans le cadre du Prix des Blogueurs 2012 du Planète-SF. Si j'ai déjà eu l'occasion de lire un livre de Mélanie Fazi, en l'occurrence Arlis des Forains, je n'ai pas encore eu l'occasion de croiser l'écriture de Lisa Tuttle au cours de ma carrière de lecteur. Ce recueil de nouvelles fantastiques s'est révélé pour moi un bon moyen de découvrir sa plume... Six nouvelles composent cet ouvrage, soutenues par une préface (par la traductrice) et un entretien final (conduit aussi par la traductrice).
Dans Rêves captifs, le fantastique de Lisa Tuttle s'affirme d'emblée comme borgésien. Ce n'est pas un hasard si la dernière page du recueil comporte une citation tirée du Livre de Sable : dans cette sombre histoire d'enfant retenue prisonnière d'un placard, il y a des réminiscences de fantastique latino-américain... On pense aussi à un autre maître du f…

La Planète Difool

Image
Suite et fin de L'Incal avec ce sixième et dernier tome... Résumé : Chaque atome de matière est devenu la porte dont la Ténèbre avait besoin pour s'infiltrer dans l'univers, et voilà que la lumière disparaît peu à peu dans la Galaxie humaine... Il ne reste plus que quelques jours avant que tout ne devienne obscur. Par chance, l'Incal a une parade : si chaque être humain de cet univers plonge dans le sommeil-transe "têta", il pourra en tirer une énergie suffisante pour livrer bataille à la Ténèbre. Hélas, pas moins de soixante-dix huit billions d'êtres humains refusent le rêve têta : tous vivent dans la Galaxie berg, et ce sont les descendants que John Difool a eus de la protoreine Barbarah ! En catastrophe, l'Incal dépêche donc Difool dans l'espoir qu'il saura convaincre les "jidoeufs" à temps... Fin de cycle et fin de série, cet album représentait un véritable défi pour ses auteurs, Moebius et Jodorowsky : après huit ans de trava…

Galaxie qui songe

Image
J'ai poursuivi ma relecture du classique de Moebius et Jodorowsky, à savoir la série L'Incal. Résumé : Alors que John Difool et ses amis pensaient avoir vaincu la Ténèbre en neutralisant les oeufs d'ombre et en détruisant la planète Techno, ils découvrent avec horreur que l'Impéroratriz lui-même a été contaminé par le "virus tenebrae". Maintenant changé en véritable démon, et surtout en canal pour le plasma ténébreux, le souverain de la Galaxie représente un danger terrifiant qu'il convient de juguler... Sans compter qu'en son absence, le pouvoir doit revenir aux ennemis des coloniaux, c'est-à-dire, aux anciens alliés de la guilde Techno ! Pour l'Incal, il est nécessaire d'aller débusquer le Techno-Centreur là où il se terre, au sein de la station de combat la mieux défendue de tout l'Empire... John Difool acceptera-t-il une fois de plus de se mettre en danger dans une quête qui le dépasse ? J'avais, dans un précédent billet, mis…

La vidéo SF du mois - Août 2012

J'avais eu, depuis quelques semaines, une idée fort intéressante pour cette vidéo SF du mois. Et puis j'ai trouvé beaucoup mieux. Quoi de mieux, en ces jours de Summer StarWars Episode VI, qu'une petite dissection d'extraterrestre... pour rire ?

P.S. : pas d'inquiétudes, mon idée de départ sera recyclée dans un mois.