Terra Formars tome 1

Un manga SF orienté planet-op', se déroulant sur Mars, à qui j'ai décidé d'accorder sa chance.
Résumé : 
Au XXVIème siècle, la terraformation de Mars est sur le point d'être achevée. Afin de la rendre possible, il a fallu y introduire en grande quantité rien d'autre que des lichens et... des cafards, pour constituer une écologie rudimentaire garantissant l'élévation de la pression atmosphérique et donc, rendant Mars un peu plus viable pour l'espèce humaine. Sauf que les cafards ont pour nature de pulluler si on leur en donne l'occasion : le plan prévoit donc leur extermination afin de ménager la place libre aux colons. Une première équipe d'astronautes chevronnés ayant disparu pour des raisons mystérieuses, les autorités envoient une seconde expédition, cette fois-ci constituée de miséreux ayant eu pour certains maille à partir avec la justice. Sacrifiables, ils ont reçu, en contrepartie d'une importante somme d'argent, un entraînement très particulier... L'U-NASA n'en sait-elle pas plus qu'elle ne le laisse entendre quant à l'horreur que Mars abrite maintenant ? Les membres du projet Bugs-2 ont-ils la moindre chance de survie ?
"Et si la théorie de l'évolution ne s'appliquait pas qu'à l'homme ?" : telle est la motivation, en quatrième de couverture, de ce premier volet d'une série. Pour le moins surprenante, elle dissimule en réalité une véritable incompréhension du phénomène d'évolution biologique puisque celle-ci se réalise à l'échelle des temps géologiques et non pas à celle d'une vie humaine ou même de plusieurs générations humaines. Les membres de la deuxième équipe arrivée sur Mars tombent sur rien de moins qu'une colonie de cafards humanoïdes, munis d'antennes et de cerques permettant donc aux personnages humains de les identifier comme les descendants des cafards du projet de terraformation initial. Les grosses bêtes se révélant très agressives et territoriales, voilà donc les braves (?) héros (?) de cette histoire qui font usage de leurs superpouvoirs aptitudes particulières puisque les gens de l'U-NASA n'ont rien trouvé de mieux que de leur conférer des capacités inspirées de celles des insectes les plus redoutables de la Terre. S'ensuivent plusieurs longues scènes de combat où les "terraformars" (il s'agit du nom des cafards humanoïdes) en prennent plein la face avant de latter tout compte les héros (?) malgré les bottes secrètes de ces derniers.

Terra Formars tome 1 pourrait se lire comme un sympathique navet, alternative à un hypothétique et improbable Alien vs. Spiderman. Hélas, en appelant à la rescousse une histoire d'ensemencement de la Terre par des extraterrestres dans un passé reculé, voilà que les auteurs achèvent de démonter leur motivation. Moins science que fiction, ce manga s'avère en réalité faire la part belle à diverses fumisteries noyant les faits (réels à ma connaissance) concernant les vraies petites bêtes qui pullulent sur notre bonne vieille Terre. Tiens ! Je crois bien avoir entr'aperçu quelque part là-dedans le pseudo-visage de Mars... En fin de compte, une lecture fort peu indispensable, à réserver aux explorateurs de Barsoom les plus aguerris. Pour les faire rire.

Commentaires

Guillaume44 a dit…
Mais enfin, tu sais bien que l'Homme n'est pas un animal ;) Sinon la couverture pique, on croirait du Dragon Ball Z.
Anudar a dit…
Je te sens peu convaincu :P ...