La Grande Bibliothèque pose nue - 2013

Quatrième édition du bilan annuel, déjà ! Et parce qu'un bon bilan ne se fait pas sans photo, en voici une pas encore vue - surtout qu'il y a eu quelques modifications dans l'agencement de ma bibliothèque favorite...
Plus timorée cette année, la Grande Bibliothèque n'en dévoile pas autant que les précédentes.
Un petit coup d'oeil du côté de Google Analytics avec un bilan chiffré avant d'en passer à une interprétation ainsi, peut-être, qu'à un peu de prospective et surtout au moment que tout le monde attend, à savoir, les remerciements et... les liens ! Cette année, pour la Grande Bibliothèque, ce furent donc :
  • 18367 visiteurs uniques soit donc un peu plus de cinq mille de moins que l'année dernière.
  • L'article le plus visité cette année serait ma chronique du tome 3 de l'intégrale du Trône de Fer. Viennent ensuite celle de Bienvenue à Gattaca puis... celle du tome 4 de l'intégrale du Trône de Fer ! Faut-il y voir un effet de la diffusion de la série éponyme ?
  • Les mots-clé préférés des visiteurs de la Grande Bibliothèque : Bienvenue à Gattaca, Le Royaume de Ga'Hoole, Wastburg, Le Trône de Fer et Luc Orient se partagent le top 10. Oui, ça fait moins que dix, mais des variations apparaissent si bien que certains mots-clé apparaissent deux voire trois fois...
  • A l'inverse, le festival des mots-clé que t'y crois pas : Yoko Tsuno nue (et ses variations en allemand ou en vidéo, déjà vu l'année dernière), Zorglub attachant (pourquoi pas), Yoann en écriture elfique tatouage (hein ?) et Vatican extraterrestres (je veux pas savoir). J'ai pas tout regardé, ça prendrait des heures et vos perversions ne m'intéressent pas.
  • En termes d'origine géographique, les régions les plus représentées sont Rhône-Alpes avec 2233 visites (en légère baisse) et l'Île de France avec 5650 visites (en baisse plus nette). On en déduira que les visiteurs franciliens se sont montrés moins fidèles à mon blog pendant les douze derniers mois : ils ne savent pas ce qu'ils ont manqué, sans doute...
Passons maintenant aux choses sérieuses. Vous avez pu remarquer, ou pas, une nette diminution de l'activité du blog ces derniers temps. La fatigue et une certaine lassitude ont eu leur rôle à jouer dans cette situation. Il est vrai que ce blog, ouvert un peu par hasard, va tout de même vers ses quatre ans (en Février prochain, déjà, oui). Je ne pense pas avoir dit tout ce que j'avais à dire : à l'exubérance des publications, ces derniers temps, s'est substituée sans doute autre chose. Je n'oserai pas dire qu'il s'agit de professionnalisme, n'ayant pas le culot de me prendre pour un critique littéraire : ce blog est celui d'un amateur inculte qui s'assume et le revendique, c'est écrit jusque dans le sous-titre. J'oserai par contre dire que quatre ans de chroniques, cela donne un certain recul sur sa propre façon d'écrire. En bref, moins de chroniques, mais des chroniques à présent mieux construites et qui bannissent toute forme de ressenti : j'ai toujours été subjectif, et là encore je le revendique... mais cette subjectivité, je l'argumente. Et c'est pourquoi j'ai le droit de la revendiquer. Ce qui m'amène aux résolutions pour l'année à venir : plus de lectures, plus d'écriture (Sunekeia progresse à petits pas grâce à plusieurs aides toujours aussi appréciées !), en un mot : plus de blogging. On verra si je peux me tenir à ces bonnes résolutions. Quoi qu'il en soit, si j'ai un voeu de lecteur à formuler pour l'année à venir, ça serait celui de la fin de la vague post-ap' glauque, laquelle contribue tant à l'insuccès actuel de notre chère et vieille SF aussi appelée merveilleux scientifique...

Que retenir donc de cette année 2013 un peu (trop) calme ?
  • Le livre qui m'a fait la plus forte impression : La Maison des Derviches, qui a en toute logique récolté le Prix des Blogueurs 2013 de Planète-SF. C'était sans conteste le livre le plus intelligent que j'aie lu cette année : mes lecteurs réguliers, ceux qui sont au courant de mes lunes, savent que c'est le critère le plus important à mes yeux.
  • Celui qui m'a le plus déplu : Anamnèse de Lady Star. Je ne développe pas plus car tout est dans ma chronique.
  • Le film de SF qui valait la peine de cracher dix euros par temps de crise : Elysium, bien sûr, qui a le mérite par ailleurs de montrer que la SF de progrès et d'espoir n'est pas morte, en tout cas au cinéma, et surtout... qu'elle trouve son public (1.500.000 entrées, tout de même).
  • Celui qui était, disons, dispensable : Star Trek into Darkness. Là encore, tout est dans la chronique.
  • Le Festival SF de Lyon édition 2013.
  • J'ai vu ou revu : Efelle chez lui, les potes d'AOA Prod, Xapur à Lyon, Leto à Lyon aussi.
Je concluerai ce bilan de blogueur par quelques mots plus personnels qui s'adressent à des gens extérieurs à la blogosphère mais qui comptent beaucoup pour moi. Mes parents, bien sûr, parce que sans eux ce blog n'existerait pas. Mon cousin Rémi, que j'espère voir un peu plus dans les semaines qui viennent. Mon cousin Valentin, dont je suis fier. Mon amie Sandrine, pour les tranches de rire. Mon amie Stéphanie, parce que. Et tous les autres qui se reconnaîtront.

A l'année prochaine !

Commentaires

Xapur LeMystique a dit…
Bonne fin d'année à toi, et bon début d'année à toi également ;)
Anudar a dit…
Merci et pareil :) !
Efelle a dit…
Meilleurs voeux d'un francilien qui passe toujours régulièrement... ;)
Pas encore écrit mon propre billet mais je sais déjà que je ne prendrai pas de résolutions.
Anudar a dit…
Merci pour tes voeux ! Les miens te sont acquis, à toi et à ta famille. A bientôt j'espère !
Escrocgriffe a dit…
Meilleurs voeux, et félicitations pour ces quatre années ! Je suis d’accord avec toi sur l’idée qu’Elysium n’était pas un mauvais film, à la différence des nouveaux Star Trek qui me font pleurer des larmes de sang, snif.

Et bon courage pour Sunekeia ;)

Anudar a dit…
Le premier nouveau "Star Trek" se laissait voir - enfin, pour le néophyte presque total que je suis en la matière, s'entend. Le deuxième était déjà beaucoup moins bon - voire beaucoup plus mauvais, si l'on est mauvaise langue.

En tout cas, merci :) !
Assez d'accord avec toi pour revendiquer une position d'amateur inculte mais passionné qui accumule avec les années un certain bagage. Le plaisir d'échanger sur nos lectures reste, tout comme le droit de dire j'aime et j'aime pas pour telle ou telle raison. Je vois aussi la différence entre mes chroniques d'aujourd'hui et celle d'il y a cinq ans (qui ressemblaient à rien!). Bonne continuation et au plaisir de te rencontrer un jour ;-)
Anudar a dit…
On est sur la même longueur d'ondes en termes de blogging. Je ne regrette pas d'entretenir le contact avec toi !

Au plaisir aussi :)