Star Wars Infinities - Le Retour du Jedi

Suite à une bonne crise de flemmingite aiguë peut-être bien mâtinée par le syndrôme dépressif enseignant du début des vacances, je me rends compte que cela fait deux bonnes semaines que je n'ai rien publié. Enfin, disons plutôt que cela fait dix jours que je me rends compte que je n'ai rien publié depuis début Juillet... Baisse de régime dans la rédaction du blog, et moindre présence dans la blogosphère : sans doute faut-il y voir aussi l'effet de la saison et des chaleurs écrasantes qui ont régné en Ardèche jusqu'à ces derniers jours. Je ne suis pourtant pas resté tout à fait inefficace et j'ai plusieurs critiques à produire suite à des lectures. Afin de démarrer plus tranquille, j'ai décidé de commencer par cette BD "uchronique" se déroulant dans l'univers de Star Wars... Les tomes de la série Star Wars Infinities est ce que les amateurs de comics appellent, si j'ai bien compris, un "what if ?" : et si certains événements du fil narratif ne s'étaient pas déroulés comme prévu ? Chacun des trois tomes de la série Star Wars Infinities reprend ainsi une hypothèse différente et raconte une histoire quelque peu modifiée des trois épisodes originels de la saga. Chaque tome est donc indépendant des deux autres et je n'ai lu que le troisième qui m'a semblé le plus intéressant. Il est fondé sur l'hypothèse selon laquelle le sauvetage de Han Solo des griffes de Jabba le Hutt aurait pu mal tourner...
Han Solo, prisonnier de son bloc de carbonite, est devenu un véritable objet de décoration pour le palais de Jabba. Leia, déguisée en chasseur de primes, amène Chewbacca au gangster. Celui-ci, furieux de la tournure que prennent les négociations concernant la prime, assène un coup à C3PO qui, endommagé, n'est plus en mesure de réaliser la traduction. Leia se trouve alors forcée de retirer son masque : elle pense contraindre le Hutt à faire ce qu'elle désire en révélant son détonateur thermique. Mais Jabba ne l'entend pas de cette oreille et c'est une véritable bataille rangée qui éclate soudain. Entre Boba Fett qui emporte le bloc de Han (endommagé par un tir de Leia) et le détonateur qui égrène son compte à rebours, la mission de sauvetage tourne à la catastrophe. Le palais de Jabba est détruit, avec son propriétaire et le malheureux C3PO. Leia, Luke, Lando et Chewbacca sont impuissants à récupérer Han des mains de Fett. Dans leurs tentatives désespérées de retrouver la trace du Mandalorien, ils perdent un temps précieux pendant lequel l'état de Yoda se dégrade sur Dagobah... Luke arrivera-t-il à temps pour entendre la révélation des derniers secrets du vieux maître Jedi ? Question d'autant plus pressante que l'Empereur a lui-même perçu dans la Force l'épuisement de son ennemi et envoie Dark Vador dans le système de Dagobah...
Disons-le tout de suite, cette BD n'a rien d'un chef-d'oeuvre. Il est parfois difficile d'apprivoiser le dessin, mais c'est peut-être l'effet d'un style comics qui me serait encore étranger. L'histoire fait quelque peu "survolée", mais il faut peut-être y voir l'effet d'un "contrat de quatre-vingt-douze pages". On y trouve assez peu l'humour traditionnel de la série. Le divertissement est néanmoins bien présent, malgré ces quelques défauts assez lourds à mon sens, avec de l'action qui ne cesse pour ainsi dire pas du début jusqu'à la fin (peut-être même un peu trop d'action par rapport aux quelques moments de réflexion).

Un album qui est donc acceptable à lire, intéressant pour les inconditionnels comme pour ceux qui se contentent d'apprécier l'univers Star Wars, et qui vaut peut-être le détour pour la petite surprise finale que je ne dévoilerai pas...
Share/BookmarkWikio Voter !

Commentaires

Guillaume44 a dit…
On a un peu la même chose pour 40k, mais c'est diffusé en pdf gratuit.
Anudar a dit…
Mais je ne connais pas bien 40k...
Yaneck a dit…
Rah, j'hésite toujours sur celui-là... Et de manière générale sur l'univers SW en bd...
Anudar a dit…
J'ai envie de dire qu'il est à tenter. Il est bien mieux foutu que d'autres dans l'univers SW. Mais ça n'est quand même pas à la hauteur d'autres BD de space-op'...