Articles

Affichage des articles associés au libellé SF

La vidéo SF du mois - Juin 2024

Image
Pour cette édition de ma rubrique mensuelle, j'ai choisi Protector : un court-métrage sans paroles où, si l'être humain est désormais la proie de machines tueuses - et donc victime d'une dystopie - les représentants de l'humanité n'ont cependant pas renoncé à la lutte... ou à l'opportunité d'avoir leur mot à dire au sujet de leur propre destin.  

La Maison des Soleils - Alastair Reynolds

Image
Le hasard semble vouloir que je parle à nouveau d' Alastair Reynolds ce mois-ci... mais cette fois-ci, au sujet d'une parution récente. Résumé : Les civilisations humaines ou post-humaines partagent le même schéma, répété depuis la première d'entre elles nommée l'Heure d'Or : elles naissent, s'étendent, puis finissent par péricliter pour ne plus survivre que dans certaines mémoires. Toutes ? Non... certains individus audacieux de l'Heure d'Or, au commencement de l'ère spatiale, ont choisi d'accompagner la marche du temps long plutôt que de construire des empires éphémères. Les frags de la Lignée Gentiane en font partie : tous les deux cents mille ans, leurs vaisseaux relativistes se rassemblent pour que soient mis en commun les observations qu'ils ont réalisées au cours de leurs circuits à travers la galaxie... et malgré quelques pertes, cela fonctionne depuis six millions d'années où leur mémoire collective ne cesse de s'enrichir. L

La Pluie du Siècle - Alastair Reynolds

Image
J'ai lu ce roman pour le compte de la revue  Bifrost . Il est signé  Alastair Reynolds . Un an après en avoir proposé ici le seul résumé, voici le retour de la chronique sur mon blog...  Résumé :  An 2300. La Terre est devenue inhabitable suite à un cataclysme, et les derniers êtres humains réfugiés dans l’espace ont été frappés par de nouvelles calamités – la moindre n’étant pas la guerre froide entre les factions Slashers qui désirent persister dans l’usage des biotechnologies nanométriques… et les Threshers qui refusent d’oublier ce que les machines intelligentes ont fait à la Terre. Auger est archéologue, et son terrain de fouilles se trouve à Paris, où elle recherche les précieuses archives de la vie quotidienne grâce auxquelles il est possible de reconstituer en partie le souvenir du passé. Accablée d’un procès pour négligence criminelle au cours d’une campagne de fouilles, elle reçoit une offre de blanchiment qui émane des services spéciaux Threshers : le genre d’offre que l

La vidéo SF du mois - Mai 2024

Image
Pour cette édition de ma rubrique mensuelle, j'ai choisi Eon's Echo : un court-métrage dont certains personnages parlent français, ce qui devrait en simplifier la contextualisation... Contexte : A quoi sert le dispositif activé par Quentin ? Et qui sont ces hommes armés qui font effraction à bord de son bateau-laboratoire ? Ou plutôt... pourquoi faut-il corriger la transgression temporelle de Quentin au plus vite ?  

De l'espace et du temps - Alastair Reynolds

Image
Voici un UHL signé par Alastair Reynolds qui m'a été offert par son éditeur. Que dissimulait son titre en forme d'hommage aux traités philosophiques d'autrefois ?  Résumé : John est l'être humain le plus seul de toute l'Histoire : les communications entre la base martienne dont il est le seul survivant et la Terre ont été interrompues... sans garantie que la planète bleue abrite encore quelques habitants qu'aurait épargnés l'arme biologique responsable de la Catastrophe. Alors, la folie rôde... Entre les temps de répétition des tâches quotidiennes, le voici confronté à ce qui est peut-être un dysfonctionnement du matériel de la base : l'apparition, à l'intérieur d'un dispositif de divertissement, d'un énigmatique pianiste. Est-il réel ou bien n'est-il que l'expression du délabrement de son esprit ? Dans tous les cas, le pianiste va conduire John à dépasser de très loin sa condition humaine... Ce livre commence comme une robinsonnade

Mémoire de métal - Alastair Reynolds

Image
J'ai lu ce roman court pour le compte de la revue Bifrost . Il est signé  Alastair Reynolds . Un an après en avoir proposé ici le seul résumé, voici le retour de la chronique sur mon blog... Résumé :  Scur est une soldate, une engagée des mondes périphériques dans la guerre qu’ils livrent aux mondes centraux. Tombée aux mains de l’ignoble Orvin alors que le conflit a pris fin, elle se jure de survivre et de se venger… Mais quand elle reprend conscience, elle se trouve dans une capsule d’hibernation à bord d’un vaisseau interstellaire. Prad, le technicien qu’elle rencontre bientôt, lui permet de comprendre que quelque chose a mal tourné pour leur vaisseau : outre des avaries inconnues et un nombre inattendu de décès dans les capsules, l’indisponibilité du réseau de communication NavNet fait craindre le pire… Sont-ils bien en orbite autour de Tottori, leur destination initiale ? Et depuis combien de temps le voyage dure-t-il ? La présence d’Orvin à bord pourrait bien n’être que la mo

Terrariums - Romain Benassaya

Image
J'ai lu ce livre pour le compte de la revue Bifrost . Ainsi qu'à l'accoutumée, j'en ai produit une chronique dont la sortie sera décalée sur mon blog à l'année prochaine... Résumé : L'Espace humain rassemble une trentaine de mondes, où prospère une société bien plus équilibrée que celles du Système solaire ravagé par les guerres. Aux confins du dominion humain, se trouve une planète que l'on appelle Kerana : une étrange pyramide s'y élève, preuve indiscutable du passage d'une autre intelligence. Or, jusqu'à présent l'espèce humaine n'a découvert que des biosphères dépourvues de conscience et d'intelligence... Opportunité nouvelle d'évolution pour l'Espace humain ? Ou bien ignoble piège cosmique ? Ou encore... les deux à la fois ? Ne manquez pas les avis de : le  Chien critique , le  Nocher des livres , ...

L'Arche spatiale tome 3 - Reines sous un soleil lointain - Peter F. Hamilton

Image
Suite et fin de la trilogie de L'Arche spatiale , space-opera signé Peter F. Hamilton où l'auteur britannique se montre - disons... - différent de ce qu'il est à l'accoutumée. Résumé : Hazel et ses amis ont remporté un succès important contre les Yis - dont ils ont identifié le repaire principal - mais il faut à présent mettre la population humaine du Daedalus à l'abri dans les sections de l'arrière, sous la protection des IA non subverties par les reines-cerveaux extraterrestres. Mais cette parade ne sera que temporaire et pour Josephine, dernier membre de l'équipage d'origine encore en vie et désormais plus androïde qu'humaine, il faut envisager une solution définitive plus audacieuse : éliminer les reines-cerveaux d'un seul coup, en les purgeant de la partie maritime de l'habitat grâce à une bombe à antimatière. Hazel, descendante lointaine du Capitaine, comprend l'urgence : le Daedalus déjà endommagé s'éloigne de sa destinati

La vidéo SF du mois - Avril 2024

Image
En ce premier avril, voici non pas un poisson mais un court-métrage minimaliste à la limite de l' horreur ... Contexte :   John est un pilote qui se réveille : il ne sait pas où il se trouve et, plus inquiétant, il n'a plus aucune sensation. Avec lui, une présence nommée Maia, qui désire quelque chose de lui mais doit lui faire part d'informations préoccupantes... La "régénération" pourra-t-elle avoir lieu ? Et si elle échoue, quel sera le sort de John ?

Instanciations - Greg Egan

Image
A nouveau Greg Egan , cette fois-ci dans le recueil Instanciations qui m'a été offert par son éditeur. Au vu des liens puissants - voire même organiques - entre les trois textes qui le composent, il me semble pertinent de le critiquer sans en recourir aux formes habituelles de ce blog.   Dans Instanciations , des êtres humains - ou qui pensent l'être - s'éveillent dans des mondes qu'ils interprètent volontiers comme très hostiles voire même aberrants : paysages sculptés suite à une catastrophe incompréhensible ; ruelles d'un Londres victorien où le petit peuple cherche à échapper aux sadiques et autres vampires en goguette ; cafés distingués de Vienne post- Anschluß où des adeptes de la philosophie mathématique guettent leurs proies nazies... Dans les mémoires de ces acteurs souvent épouvantés, une collection de souvenirs sans queue ni tête et surtout aucune identité fiable sinon celle qu'ils se construisent eux-mêmes. Face à eux, d'autres acteurs tout au

Isolation - Greg Egan

Image
Malgré son rayonnement, Greg Egan est peu souvent passé par mon blog et ce, alors que j'ai un certain nombre de ses textes dans ma pile à lire. Le présent roman est une réédition et m'a été offert par son éditeur, que je remercie au passage pour cette lecture... Résumé : Nick se souvient du ciel nocturne, celui d'avant la Bulle, qu'il a contemplé dans son enfance. A présent adulte, il vit dans un monde où l'astronomie est une science morte puisque le Système solaire tout entier se trouve coupé du reste de l'Univers. Privée des étoiles en 2034, voici que l'humanité s'est tournée vers les implants nanotechnologiques et les mondes virtuels... Devenu détective privé, Nick est recruté pour enquêter sur l'énigmatique disparition d'une femme en état végétatif : tout laisse à penser qu'elle s'est évadée... alors même qu'elle est incapable de se mouvoir et de parler. Explorant une piste qui le conduit à la New Hong Kong, Nick va découvrir qu

Dune 2 (film 2024)

Image
Deux ans et demi plus tard , le moment est enfin revenu de parler de Dune sur ce blog. A l'époque, Denis Villeneuve nous proposait de découvrir sa vision de Dune . Alors comme à présent, l'amateur de l’œuvre de Frank Herbert était confronté à un problème : les adaptations duniennes sont rares et la plupart jusqu'ici ont été défaillantes. Projet avorté d' Alexandro Jodorowsky , film décevant de David Lynch et minisérie clivante... Un hiatus de vingt ans sépare cette dernière du projet de Villeneuve : autant dire que les espoirs étaient puissants, tout comme les inquiétudes. Au sortir du premier film, je déclarais - pour me citer moi-même - qu'il fallait admettre que Denis Villeneuve [a livré] au public un Dune sans défaut fonctionnel majeur ou grave . Cependant, ce Dune n'était qu'une première partie, laquelle déléguait à ses suites - alors hypothétiques - un certain nombre de problèmes difficiles à résoudre. A nouveau donc, le Dune de Denis Villeneuv

La vidéo SF du mois - Mars 2024

Image
En ce premier jour du mois de mars, au cours duquel démarre le printemps, il m'a semblé opportun de partager ici Seed of Hope (soit donc Semence d'espoir ), un court-métrage sans paroles pouvant se lire d'une façon plutôt intéressante.   S'il est évident que l'espèce humaine est responsable de l'état présent du monde - et donc de sa propre punition à venir - il n'en reste pas moins que la possibilité d'une solution provient aussi de nous. L'espoir se trouvait tout au fond de la boîte de Pandore - mais parfois, il faut bien que quelqu'un nous le montre pour que l'on puisse envisager le chemin vers d'autres possibilités...

Les Sentiers de Recouvrance - Emilie Querbalec

Image
J'ai déjà parlé plusieurs fois ici d' Emilie Querbalec . Elle nous revient cette année avec Les Sentiers de Recouvrance , roman qui m'a été offert par son éditeur pour lecture et chronique... Résumé :   Europe de l'Ouest, année 2035. Le réchauffement climatique frappe fort, avec ses conséquences plus ou moins dramatiques - de la disparition de la neige aux pénuries d'eau en passant par les mégafeux... Le monde s'adapte pourtant, et l'humanité continue à prendre soin d'elle-même autant que faire se peut. Anastasia grandit en Espagne et, suite au décès de son père dans un accident de montagne, part sur les routes vers la Bretagne où subsiste une partie de sa famille. Ayden quant à lui s'échappe aussi, après s'être livré à un jeu dangereux et découvert qu'il fait peur à sa propre famille. Existe-t-il une place pour deux adolescents d'une quinzaine d'années abîmés par la vie dans cette Europe en pleine transition écologique ? Emilie Querb

Unity - Elly Bangs

Image
J'ai lu ce roman pour le compte de la revue Bifrost . Il est signé Elly Bangs . Comme à l'accoutumée, je n'en produis ici dans un premier temps qu'un résumé : le reste reviendra sur mon blog depuis la revue dans un an... Résumé :  Le monde va mal, et l'humanité plus encore. Si dans les aquapoles du Pacifique il est encore possible de mener un semblant de vie normale - au prix d'une servitude atroce aux mains des gangsters qui détiennent le pouvoir politique - elle reste précaire, menacée par la pression de l'eau et l'apocalypse du Gris toujours imminente... L'assassinat de l'impératrice d'Epak déclenche la séquence fatale : à la faveur des troubles qui accompagnent la prise de pouvoir de son successeur, une certaine Danaë parvient à s'évader en compagnie d'un artiste et d'un mercenaire prêt à la protéger pour un dangereux road-trip à travers le néo-désert. Elle cherche à gagner un point mystérieux de l'ancien Etat d'Arizon

La vidéo SF du mois - Février 2024

Image
Pour cette édition de ma rubrique mensuelle, j'ai choisi The Ship : un court-métrage sans paroles touchant sans nul doute au planet-opera ...

La vidéo SF du mois - Janvier 2024

Image
Pour cette édition de ma rubrique mensuelle, et en ce premier janvier, j'ai choisi The Coldest Heart . Contexte : une ville cernée par la neige et le froid, dont la survie dépend des machines qu'un mystérieux Créateur construit dans le secret de son atelier... Quelle est la monstrueuse vérité qui se cache derrière ses créations robotiques ?

Rose House - Arkady Martine

Image
Il y a deux ans, je chroniquais ici Un souvenir nommé empire : le présent texte est de la même auteure , et comme on va le voir il s'agit d'une oeuvre très différente... Résumé :   Dans un futur un peu lointain, l'architecte Basit Deniau a créé un monstre : Rose House est une maison hantée par une intelligence artificielle, au sens où la conscience de la machine se trouve dans chacun des éléments de la demeure. Deniau y est mort, il y a trouvé son ultime résidence, et la maison refuse désormais l'accès à qui que ce soit - hormis à la professeure Selene Gisil, à laquelle le testament de l'architecte autorise un séjour d'une semaine par an à Rose House. Alors, pourquoi donc l'IA contacte-t-elle un jour le commissariat de police du district de China Lake pour apprendre à l'inspectrice Maritza Smith qu'un cadavre de trop se trouve maintenant dans ses murs ? Le crime en lieu clos est l'un des arguments célèbres du genre policier ! Il s'agit de

L'Arche spatiale tome 2 - La fille du Capitaine - Peter F. Hamilton

Image
Voici la suite d' Une brèche dans le ciel , que j'ai chroniqué il y a quelques semaines. Résumé :   Hazel est revenue dans l'habitat principal de l'Arche, porteuse de nouvelles préoccupantes. Certes, la fuite atmosphérique est réparée... mais elle a découvert que l'Arche est en réalité sous le contrôle des Yis, une espèce extraterrestre intelligente que l'équipage humain avait autrefois embarquée par charité. Certaines des IA de bord ont été subverties et se battent à présent pour les Yis, tandis que d'autres se sont claquemurées dans leurs sections en attendant que des survivants humains viennent leur ordonner de reprendre la lutte. Si Hazel a pu - grâce au sacrifice de l'une d'entre elles - usurper les écrans du "Capitaine Electrique" pour informer la population humaine du péril qui pèse sur elle, tout reste à faire pour arracher aux Yis le contrôle du vaisseau. Toute la question est de savoir où se terrent les "reines-cerveaux"

La porteuse de mort - Stark Holborn

Image
Quand j'ai fait part de mon intérêt pour ce livre à son éditeur, celui-ci m'a dit - en substance - qu'il pensait que ce ne serait pas pour moi. La lecture est faite et donc, reste à savoir ce qu'il en fut... Résumé :   Factus : une lune aride, aux confins de l'espace humain, où survit une colonie d'autant plus fragile et déprimante que ses principales ressources alimentaires ne sont autres que celles des fermes d'insectes. Sur Factus, les enfants sont rares mais les périls sont légion - et les occasions de mourir, de façon volontiers douloureuse et violente, le sont tout autant... car les rancœurs et les atrocités de la guerre interstellaire entre les Limites et l'Accord sont encore dans toutes les mémoires. Dix Low, alias "Doc", a un Compte à équilibrer avec son passé violent - aussi, quand la route de son mulet croise des gens en détresse, elle se doit de les aider au mieux de ses capacités. Or, la voici qui découvre sur le site d'un cras