Articles

La vidéo SF du mois - Juin 2024

Image
Pour cette édition de ma rubrique mensuelle, j'ai choisi Protector : un court-métrage sans paroles où, si l'être humain est désormais la proie de machines tueuses - et donc victime d'une dystopie - les représentants de l'humanité n'ont cependant pas renoncé à la lutte... ou à l'opportunité d'avoir leur mot à dire au sujet de leur propre destin.  

La Maison des Veilleurs - Patrick K. Dewdney

Image
Le Cycle de Syffe de Patrick K. Dewdney se poursuit avec ce quatrième volume, au titre un peu énigmatique, lequel m'a été offert par son éditeur que je remercie au passage pour cette lecture... Résumé : Syffe-sans-Terre a réussi un exploit à Puy-Rouge : il revient à Bourre pour y être honoré par le primat Aidan Corjoug. La victoire a néanmoins un goût amer : deux des membres originels de la coterie de Syffe sont morts, et un autre était porteur d'instructions spécifiques dont Syffe ignorait tout. Aidan, qui sait que la guerre se rapproche de plus en plus de Bourre, va tout faire pour reconquérir la confiance de celui qu'il considère comme un ami - et lorsque la coterie enrichie de nouveaux membres s'en retourne au domaine de la Tannerie, c'est avec à sa tête un Syffe confirmé dans son autorité. L'époque est incertaine, et le primat de Bourre sait que les Brunides - pour faire face aux défis qui se présentent à eux - vont devoir se souvenir de l'unité qui é

Les blogueurs parlent aux blogueurs : Célinedanaë

Image
Au début des années 2010, l'excellent  Gromovar  avait pris une initiative chaleureuse et passionnante : il s'agissait d'interviewer les blogueurs de ce qui était déjà le Planète-SF, réalisant ainsi une œuvre de connaissance de la blogoSFFFère .   En ce début des années 2020, cette communauté a changé : des anciens sont partis, d'autres sont toujours là, et des nouveaux sont arrivés. Le moment, d'après moi, est revenu de faire le point et de nous interroger en tant que blogoSFFFère sur nos aspirations et nos liens communs. Avec la permission de Gromovar, inventeur du concept, je reprends par conséquent la rubrique  Les blogueurs parlent aux blogueurs  !   Et aujourd'hui, c'est au tour de Célinedanaë de nous parler d’elle...     1. Bonjour, peux-tu te présenter en deux mots (tu peux être aussi brève que tu veux… jusqu’au néant) Célinedanaë (Céline) : Céline, mariée, 2 enfants et gestionnaire financière dans un laboratoire CNRS/université. Ça c’est pour la

La Maison des Soleils - Alastair Reynolds

Image
Le hasard semble vouloir que je parle à nouveau d' Alastair Reynolds ce mois-ci... mais cette fois-ci, au sujet d'une parution récente. Résumé : Les civilisations humaines ou post-humaines partagent le même schéma, répété depuis la première d'entre elles nommée l'Heure d'Or : elles naissent, s'étendent, puis finissent par péricliter pour ne plus survivre que dans certaines mémoires. Toutes ? Non... certains individus audacieux de l'Heure d'Or, au commencement de l'ère spatiale, ont choisi d'accompagner la marche du temps long plutôt que de construire des empires éphémères. Les frags de la Lignée Gentiane en font partie : tous les deux cents mille ans, leurs vaisseaux relativistes se rassemblent pour que soient mis en commun les observations qu'ils ont réalisées au cours de leurs circuits à travers la galaxie... et malgré quelques pertes, cela fonctionne depuis six millions d'années où leur mémoire collective ne cesse de s'enrichir. L

La Pluie du Siècle - Alastair Reynolds

Image
J'ai lu ce roman pour le compte de la revue  Bifrost . Il est signé  Alastair Reynolds . Un an après en avoir proposé ici le seul résumé, voici le retour de la chronique sur mon blog...  Résumé :  An 2300. La Terre est devenue inhabitable suite à un cataclysme, et les derniers êtres humains réfugiés dans l’espace ont été frappés par de nouvelles calamités – la moindre n’étant pas la guerre froide entre les factions Slashers qui désirent persister dans l’usage des biotechnologies nanométriques… et les Threshers qui refusent d’oublier ce que les machines intelligentes ont fait à la Terre. Auger est archéologue, et son terrain de fouilles se trouve à Paris, où elle recherche les précieuses archives de la vie quotidienne grâce auxquelles il est possible de reconstituer en partie le souvenir du passé. Accablée d’un procès pour négligence criminelle au cours d’une campagne de fouilles, elle reçoit une offre de blanchiment qui émane des services spéciaux Threshers : le genre d’offre que l

La vidéo SF du mois - Mai 2024

Image
Pour cette édition de ma rubrique mensuelle, j'ai choisi Eon's Echo : un court-métrage dont certains personnages parlent français, ce qui devrait en simplifier la contextualisation... Contexte : A quoi sert le dispositif activé par Quentin ? Et qui sont ces hommes armés qui font effraction à bord de son bateau-laboratoire ? Ou plutôt... pourquoi faut-il corriger la transgression temporelle de Quentin au plus vite ?  

De l'espace et du temps - Alastair Reynolds

Image
Voici un UHL signé par Alastair Reynolds qui m'a été offert par son éditeur. Que dissimulait son titre en forme d'hommage aux traités philosophiques d'autrefois ?  Résumé : John est l'être humain le plus seul de toute l'Histoire : les communications entre la base martienne dont il est le seul survivant et la Terre ont été interrompues... sans garantie que la planète bleue abrite encore quelques habitants qu'aurait épargnés l'arme biologique responsable de la Catastrophe. Alors, la folie rôde... Entre les temps de répétition des tâches quotidiennes, le voici confronté à ce qui est peut-être un dysfonctionnement du matériel de la base : l'apparition, à l'intérieur d'un dispositif de divertissement, d'un énigmatique pianiste. Est-il réel ou bien n'est-il que l'expression du délabrement de son esprit ? Dans tous les cas, le pianiste va conduire John à dépasser de très loin sa condition humaine... Ce livre commence comme une robinsonnade

Mémoire de métal - Alastair Reynolds

Image
J'ai lu ce roman court pour le compte de la revue Bifrost . Il est signé  Alastair Reynolds . Un an après en avoir proposé ici le seul résumé, voici le retour de la chronique sur mon blog... Résumé :  Scur est une soldate, une engagée des mondes périphériques dans la guerre qu’ils livrent aux mondes centraux. Tombée aux mains de l’ignoble Orvin alors que le conflit a pris fin, elle se jure de survivre et de se venger… Mais quand elle reprend conscience, elle se trouve dans une capsule d’hibernation à bord d’un vaisseau interstellaire. Prad, le technicien qu’elle rencontre bientôt, lui permet de comprendre que quelque chose a mal tourné pour leur vaisseau : outre des avaries inconnues et un nombre inattendu de décès dans les capsules, l’indisponibilité du réseau de communication NavNet fait craindre le pire… Sont-ils bien en orbite autour de Tottori, leur destination initiale ? Et depuis combien de temps le voyage dure-t-il ? La présence d’Orvin à bord pourrait bien n’être que la mo

Les blogueurs parlent aux blogueurs : FeyGirl

Image
Au début des années 2010, l’excellent  Gromovar  avait pris une initiative chaleureuse et passionnante : il s’agissait d’interviewer les blogueurs de ce qui était déjà le Planète-SF, réalisant ainsi une oeuvre de connaissance de la blogoSFFFère .   En ce début des années 2020, cette communauté a changé : des anciens sont partis, d’autres sont toujours là, et des nouveaux sont arrivés. Le moment, d’après moi, est revenu de faire le point et de nous interroger en tant que blogoSFFFère sur nos aspirations et nos liens communs. Avec la permission de Gromovar, inventeur du concept, je reprends par conséquent la rubrique Les blogueurs parlent aux blogueurs  !   Et aujourd’hui, c’est au tour de FeyGirl de nous parler d’elle… 1. Bonjour, peux-tu te présenter en deux mots (tu peux être aussi brève que tu veux… jusqu’au néant) Ma vie professionnelle faite de tableaux Excel et de présentations PowerPoint n’intéressera personne ici, donc je vais présenter FeyGirl. J’ai créé ce pseudo quand je me

Terrariums - Romain Benassaya

Image
J'ai lu ce livre pour le compte de la revue Bifrost . Ainsi qu'à l'accoutumée, j'en ai produit une chronique dont la sortie sera décalée sur mon blog à l'année prochaine... Résumé : L'Espace humain rassemble une trentaine de mondes, où prospère une société bien plus équilibrée que celles du Système solaire ravagé par les guerres. Aux confins du dominion humain, se trouve une planète que l'on appelle Kerana : une étrange pyramide s'y élève, preuve indiscutable du passage d'une autre intelligence. Or, jusqu'à présent l'espèce humaine n'a découvert que des biosphères dépourvues de conscience et d'intelligence... Opportunité nouvelle d'évolution pour l'Espace humain ? Ou bien ignoble piège cosmique ? Ou encore... les deux à la fois ? Ne manquez pas les avis de : le  Chien critique , le  Nocher des livres , ...

L'Arche spatiale tome 3 - Reines sous un soleil lointain - Peter F. Hamilton

Image
Suite et fin de la trilogie de L'Arche spatiale , space-opera signé Peter F. Hamilton où l'auteur britannique se montre - disons... - différent de ce qu'il est à l'accoutumée. Résumé : Hazel et ses amis ont remporté un succès important contre les Yis - dont ils ont identifié le repaire principal - mais il faut à présent mettre la population humaine du Daedalus à l'abri dans les sections de l'arrière, sous la protection des IA non subverties par les reines-cerveaux extraterrestres. Mais cette parade ne sera que temporaire et pour Josephine, dernier membre de l'équipage d'origine encore en vie et désormais plus androïde qu'humaine, il faut envisager une solution définitive plus audacieuse : éliminer les reines-cerveaux d'un seul coup, en les purgeant de la partie maritime de l'habitat grâce à une bombe à antimatière. Hazel, descendante lointaine du Capitaine, comprend l'urgence : le Daedalus déjà endommagé s'éloigne de sa destinati

La Cité des Marches - Robert Jackson Bennett

Image
Voici un livre auquel je me suis intéressé sur la foi de la présentation qu'en faisait son éditeur. Celui-ci me l'ayant offert, place à la chronique ! Résumé : Le Continent : autrefois une puissance majeure, par la grâce - et les miracles - de ses Divinités... mais à présent, sa capitale Bulikov n'est plus que l'ombre d'elle-même. Soixante-dix ans plus tôt, le Kaj de Saypur a tué les Divinités du Continent qui avait autrefois colonisé son pays... et depuis, des lois implacables interdisent même que l'on mentionne le nom des êtres divins éliminés. C'est que les Saypuriens ont peur : et si le Kaj n'avait pas tout à fait réussi son œuvre ? C'est la raison pour laquelle des agents secrets ont pour fonction d'enquêter sur chaque miracle et sur chaque créature "bénie" signalés ici ou là. Shara est la meilleure d'entre eux : aussi, quand un universitaire saypurien spécialiste des Divinités travaillant à Bulikov est assassiné, elle sait qu&