Articles

Affichage des articles associés au libellé Greg Egan

Le Continent perdu

Image
Je n'ai pas souvent eu l'occasion de parler de Greg Egan en ces lieux : à l'exception du recueil Axiomatique (lu et chroniqué au tout début de l'histoire de ce blog), à vrai dire, cela n'est jamais arrivé. Teranesia se trouvant dans ma pile à lire depuis une quinzaine d'années, je savais que ce ne serait sans doute pas pour la dernière fois non plus - mais ayant retrouvé quelque part ce texte court, qui se trouvait en souffrance depuis pas mal de temps, il se trouve que l'occasion s'est présentée plus tôt que prévu... Résumé :   Le Khurossan est une région déchirée par la guerre depuis une éternité. Venus d'un monde parallèle, des fanatiques religieux y ont amené des armes modernes et leurs lois brutales... Ali, dont la famille a subi leur justice arbitraire, doit fuir ailleurs lui-même : au-delà des tempêtes de sable, en plein désert, se trouvent les ponts vers d'autres mondes... là où est le pays de Cocagne à ce que l'on raconte et, en t

Bifrost numéro 79

Image
A nouveau un numéro de Bifrost : après le 78 , le présent 79 propose à nouveau un dossier consacré à Yves et Ada Rémy , que j'ai jusqu'à présent assez peu croisés ... Dans la rubrique Interstyles , quatre nouvelles qui occupent à elles seules la moitié de la revue. Nuits cristallines de Greg Egan : un homme très riche, déterminé à engendrer les premières intelligences artificielles, recrute un informaticien pour faire fonctionner un supercalculateur avec lequel il pense pouvoir atteindre son objectif en moins de mille ans... J'ai eu un jour l'occasion, en Scylla, de discuter avec une personne qui n'était pas d'accord avec mon assertion selon laquelle Egan est un auteur moraliste. La paresse intellectuelle du protagoniste, ici, sa mésaventure teintée d'ironie et son absence d'évolution personnelle à la fin de la nouvelle décrivent une intrigue pourtant digne d'un moraliste... Facteur X de Laurence Rivière, jamais lue jusqu'à présen

Axiomatique

Image
Voici donc le résultat de ma première participation à une lecture commune, en l'occurrence, celle de LadyScar sur le recueil de nouvelles Axiomatique de Greg Egan. Greg Egan est un auteur décrit sur la quatrième de couverture comme étant "le plus éblouissant et le plus novateur de sa génération" d'auteurs de science-fiction. J'ai deux livres de lui dans ma pile de livres, L'Enigme de l'Univers et Teranesia (en anglais) auxquels je n'ai fait que donner un coup d'oeil et sur lesquels je ne me suis pas penché pour de vrai depuis des années. J'attendais beaucoup de cette lecture commune, comme une occasion d'y trouver la motivation pour me lancer avec plus de sérieux dans deux ouvrages dont j'entends parler ici ou là. La nouvelle est un genre difficile. Parfois, je me dis que depuis Borges il n'est plus possible d'écrire de nouvelles. Et puis je finis par lire un auteur qui a réussi à produire une nouvelle à la fois