Les épéistes de Varnis

Suite de ma participation au Summer StarWars, avec une histoire courte et hilarante d'un auteur qui n'a pas écrit beaucoup... Les épéistes de Varnis est un space-opera qui tient en une page, à peine, et qui a été publié en 1953 en étant considéré comme une "parodie de space-opera".

Résumé :
Sur Mars, Tharn est le Seigneur de la Guerre de Loanis. Il accompagne la Dame Royale de Mars, Lehni-tal-Loanis, dans sa fuite éperdue, car ils sont poursuivis par les redoutables épéistes de Varnis. Les deux amants savent que la clé du salut se trouve dans le Temple de la Vapeur Liquide, où se trouve le secret par lequel ils deviendront les maîtres incontestés de Loanis. Rien ne les arrêtera, car même les féroces épéistes de Varnis ne peuvent leur faire face lorsqu'ils combattent côte à côte... Rien ? Est-ce bien certain ?

Il serait difficile d'analyser Les épéistes de Varnis sans saccager le gag final, qui rappellera sans doute quelque chose à certains cinéphiles... Je me contenterai de dire que là encore, il s'agit sans doute plus d'un planet-opera que d'un space-opera. Malgré le temps fictionnel très court, c'est un univers d'envergure qui se trouve esquissé, une planète Mars où les conflits politiques au sein d'une société baroque (et pourtant non rétive, de toute évidence, à la plus haute technologie) sont dignes des oppositions irrévocables que l'on peut rencontrer dans l'univers de Star Wars, par exemple. Le couple Tharn et Lehni-tal-Loanis fonctionne à merveille, entre le Seigneur de la Guerre et la Dame Royale, qui sont prêts chacun à donner sa vie pour l'autre dans les sables rouges de Mars. Un décor approprié pour un spectacle tragi-comique...

Excellente lecture !
Share/BookmarkWikio Voter !

Commentaires