A l'Est du Cygne

Michel Demuth était l'homme qui a traduit Dune en français. C'était aussi un auteur de SF dont A l'Est du Cygne est une nouvelle éponyme d'un recueil. Je possède une édition numérique de cette nouvelle dont voici la chronique.
Résumé :
Coria est un explorateur envoyé, dans un voyage sans retour, vers Vigili IV, une planète située à l'Est du Cygne. Des incidents le contraignent à se poser à distance de l'équateur. Au sol, il est aussitôt assailli par la peur et se rend compte qu'une force existe, sur cette planète, qui peut faire chuter la température à un point dangereux pour lui et son équipement. Il y a sur Vigili IV des villes désertées... Où sont passés les habitants ? Quelle est l'horreur qui est à l'oeuvre sur ce monde où la vie se raréfie ?
Il s'agit là d'une histoire de colonisation. Un explorateur dans un voyage sans retour, un monde étrange, un mystère extraterrestre, un choix. Coria, qui est en quelque sorte l'homme le plus seul de tout l'Univers, se trouve pris au piège sur un monde où la vie s'éteint : comment, dans ces conditions, préparer l'arrivée des colons humains qui le suivront des années plus tard ? Son désir de compagnie le pousse à faire confiance à un être différent.

Dans cette nouvelle, l'auteur développe une SF assez herbertienne et peut-être même dunienne. SF introspective et psychologisante avec un plan à l'intérieur du plan. SF inquiétante, aussi, qui vient rappeler que même l'homme le plus préparé se trouve toujours seul face à l'inconnu et à sa peur. La technologie, dans cette histoire, ne fait pas tout - et Coria s'en rendra compte bien assez tôt...

Nouvelle acquise par l'intermédiaire de la plate-forme eBelial'.

Share/BookmarkWikio Voter !

Commentaires

JM a dit…
Ça donne envie. Mais j'attendrai la reprise en poche. Chez Folio, normalement.