Juge Bao, tome 2 : Le Roi des Enfants

Il y a quelques jours, j'ai fait la critique du premier tome de cette série. Convaincu, j'ai décidé de lire la suite et je me la suis procurée pas plus tard qu'hier. Lue dans la foulée, entre hier soir et cet après-midi, l'impression laissée par Le Phénix de Jade est bel et bien confirmée : c'est une bien belle série...

Résumé :
Le juge Bao vient de résoudre une grave affaire de corruption impliquant les notables d'une ville, mais lui et ses acolytes n'ont guère le temps de se reposer. Lian, une courtisane d'une autre ville, rencontrée par Zhan Zhao pendant la première affaire, a réclamé l'aide du magistrat. Elle tient une maison où elle accueille des jeunes filles perdues qu'elle protège et à qui elle donne une éducation. Mais l'une de ses protégées, Nuage Rouge, a été assassinée. Deux autres ont disparu. Le juge Bao se rend donc dans sa ville, laquelle se trouve être sous la juridiction de l'un de ses amis de longue date, le juge Bai. Il s'avère que les rues sont mises en coupe réglée par une bande d'enfants et d'adolescents qui commettent de menus larcins mais se livrent aussi à l'intimidation des commerçants. Le juge Bai, éprouvé par la disparition de son épouse, semble se laisser aller à trop de souplesse... Les éléments se précipitent lorsque des cadavres de jeunes femmes, habillées de soie banche, sont retrouvés. Elles ont été semble-t-il tuées à coups de fouet. Quel est le rapport entre ces crimes, la disparition des protégées de Lian et les menaces qui pèsent sur les commerçants ? Pour démasquer le mystérieux Roi des Enfants qui semble tirer les ficelles dans l'ombre, le juge Bao devra recourir à la ruse et infiltrer le jeune Bao Xing dans la bande criminelle...

On ne s'ennuie pas un seul instant à la lecture de ce tome. Les rebondissements de l'affaire, l'intervention de véritables "indics" et les perversions dévoilées par le juge Bao sont dignes d'un polar. Sans vouloir trop en dire, il est clair que l'auteur de la série cherche à faire réfléchir quant à l'emprise des sentiments humains sur les comportements sociaux. Plus que jamais, la frontière entre l'humain et l'inhumain apparaît ténue et même poreuse tant les personnages, torturés par leur passé, broyés par la cruauté du groupe, sont capables d'évoluer aussi bien dans un sens que dans l'autre... A ce titre, le personnage de Bao Xing, le jeune page du juge Bao, qui apprend à ses côtés des valeurs telles que la droiture et la probité, apparaît comme l'un des plus intéressants de la série, parce qu'il constitue, dans le contexte narratif, la génération à venir. Et que sa formation est donc indispensable pour assurer l'avenir de la société qui nous est décrite dans l'histoire...

J'attends donc la suite de la série, et ne saurais trop la recommander à ceux que les expériences de BD un peu exotique ne rebutent pas. Bonne lecture !Share/BookmarkWikio Voter !

Commentaires

Guillaume44 a dit…
Policier ? Je transmets l'info à ma copine ^^
Anudar a dit…
Policier au sens que je ne sais pas trop ce que l'on peut qualifier de "policier". Il y a une enquête policière là-dedans, c'est certain. Après, je suis à peu près aussi incapable de faire la différence entre le policier, le roman noir, le polar, le thriller et le roman à suspense que je suis incapable de savoir expliquer d'une façon simple ce que j'ai fait pendant mon année de DEA.
Ce qui est une façon de dire que, dans un cas comme dans l'autre, je ne maîtrise pas le sujet :D ...