Utopiales 2009 : Anthologie officielle

Ces derniers jours, j'ai lu en alternance l'anthologie officielle des Utopiales 2009 avec d'autres livres... Cette anthologie est organisée autour de la question "des mondes meilleurs ?" et il s'avère que, dans la plupart des cas, les mondes qui nous sont présentés n'ont rien de meilleur. Ou en tout cas, rien de meilleur à mon sens à moi.

Au menu :
  • Une préface de Ugo Bellagamba : réel/virtuel, liberté/hypocrysie. Un discours bien conduit, convaincant, rappelant bien le rôle de la SF dans l'avancement d'une réflexion quant au monde qui nous entoure. Le rôle de l'imagination, du rêve, est central dès lors qu'il s'agit de critiquer ce qui nous paraît trop "évident".
  • Robert Charles Wilson, Les Perséides. Un astronome amateur fait la rencontre d'une jeune femme entourée d'une bande d'amis plutôt spéciaux, dont l'un d'entre eux estime qu'après avoir investi la biosphère, l'évolution va se mettre à coloniser ce qu'il appelle la "gnososphère", c'est-à-dire, l'espace commun où l'être humain pense et définit ses mythes. Il n'y a rien à faire, je n'accroche pas avec Wilson et ses fantasmes de transcendance.
  • Catherine Dufour, Un temps chaud et lourd comme une paire de seins. Le titre surprend mais accompagne assez bien cette histoire d'un monde où, dans un futur proche, les femmes semblent renverser le schéma millénaire de la violence que les hommes leur infligent. Haine aveugle, crimes sexuels et cynisme à la clé. Une nouvelle qui se lit très bien et que j'ai trouvée très intéressante.
  • Walter Jon Williams, Elvis le Rouge. Et si Elvis Presley avait eu un engagement politique au Parti Communiste ? Ignorant tout de la vie (réelle ou en partie mythique) du chanteur américain, je serais bien en peine de repérer les clins d'oeil qui, je n'en doute pas, émaillent toute cette nouvelle. Intéressante mais sans plus, même si elle se finit sur une pirouette. Elle est suivie d'une postface de l'auteur.
  • Pierre Bordage, De ma prison... Le monologue d'un "prisonnier" qui disserte sur les prisons de l'esprit que sont les idéologies, les religions, les rituels, et en fait la pensée en elle-même ! Le propos de l'auteur m'a quelque peu échappé, je dois bien le reconnaître...
  • Stephen Baxter, George et la comète. Un matin, Phil se réveille cinq milliards d'années après notre époque. Le Soleil est en phase d'expansion. Un compagnon d'infortune, George, lui révèle le fruit de ses réflexions : des extraterrestres inconnus, les Bâtisseurs, ont conçu un planétoïde en orbite autour du Soleil pour leur servir de territoire, et les ont clonés sous forme de singes possédant des caractéristiques de lémuriens. J'ai trouvé cette nouvelle excellente.
  • Jean-Philippe Jaworski, Préquelle. Le roi des Roxolans veut une épée magique pour changer le monde. Alors, il demande au vieux forgeron de lui en fabriquer une. Mais d'après l'artisan, une épée magique ne suffira pas : seule une épée sacrée pourra changer le monde. Le roi pourra-t-il conduire jusqu'au bout son rêve d'unification de la Cimmérie ? Une nouvelle fort intéressante, dont le titre se justifie à la fin.
L'anthologie n'est pas mauvaise dans l'ensemble, mais certaines nouvelles sont moins entraînantes que d'autres. Et la problématique centrale ne m'est pas toujours apparue d'une façon très claire à la lecture de ces nouvelles... Voilà qui est dommage.

Share/BookmarkWikio Voter !

Commentaires

Guillaume44 a dit…
Cette anthologie est très liée à l'événement des Utopiales 2009, tous les auteurs sont des invités du festival et le thème de l'édition 2009 est repris. Du coup les critères de sélection ont peut-être un peu délaissé la qualité au profit de la publication événementielle. Mais de ce que je lis en chroniques sur le web, le bouquin a l'air de se lire sans pour autant avoir suivi le festival !

Sinon pour l'anecdote, la place peinte en illustration par James Gurney est bien la Place Royale de Nantes (on a pris le cliché dans la même perspective avec Lhisbei et Mr. Lhisbei); d'ailleurs si ça t'intéresse une petite vidéo sur la création du lépidoptère mécanique :

http://www.youtube.com/watch?v=PS_DWPlusz8
Guillaume44 a dit…
Ben... Blogspot a mangé mon commentaire !!!
Gromovar a dit…
C'est la préface que j'ai préféré dans le recueil.
Efelle a dit…
La nouvelle de Baxter l'a profondément ennuyé en ce qui me concerne.
Guillaume44 a dit…
Ha ça y est ça remarche.
Anudar a dit…
@Guillaume44 : j'ai trouvé dommage qu'il n'y ait pas de nouvelle qui soit en lien avec cette couverture. Je l'ai trouvée très réussie.

@Gromovar : la préface est très bien, je confirme.

@Efelle : je pense que c'est une question de goût, peux-tu détailler pourquoi elle t'a ennuyé ?
Guillaume44 a dit…
@ Anudar : c'est un peu délicat car cette couverture est l'affiche des Utopiales 09, et parce qu'elle fait référence au propre univers artistique de James Gurney, la référence au thème "des mondes meilleurs" est respectée mais elle n'apparait pas du tout de visu, je te l'accorde. Ce qui pose la question de cette anthologie, perd-elle de son intérêt une fois sortie du cadre du festival ? hum hum ^^