Dossier A tome 9 : Le Film de Schliemann

J'ai déjà eu l'occasion de parler maintes fois de la série manga Dossier A dont les personnages, en quête d'Atlantide, se confrontent à l'une des énigmes historiques les plus coriaces de l'Humanité - ainsi qu'à un groupe d'assassins, peut-être même une secte, vieille de plus de deux mille cinq cents ans...

Résumé :
A Malte, Iriya fait une étrange constatation : en ajoutant une barbe hirsute à la tête interprétée comme celle de Baphomet dans l'église des Templiers, il a l'impression d'observer une tête d'Homme de Néanderthal. Poursuivant cependant la piste allemande, il se rend à Berlin, dans l'espoir de visiter la "bibliothèque secrète" de Himmler. Or, il se trouve qu'un groupe de personnes ayant cherché à fuir Berlin-Est vingt-cinq ans plus tôt veut refaire leur parcours souterrain - pour célébrer la mémoire de leurs deux amis tués lors de leur tentative de défection. Ce jour-là, une petite fille, dans le groupe, a découvert par hasard un mystérieux abri rempli de livres et de bobines de films. Iriya va-t-il pouvoir mettre la main sur le film de Schliemann ?
J'ai dit tout le mal que je pensais du dernier tome il y a quelques semaines. Pour faire un résumé peu présentable de cette série (au demeurant, magnifique réussite graphique tout à fait lisible pour les yeux occidentaux peu habitués aux mangas), je pourrais dire que Iriya, l'archéologue-antiquaire (à moins qu'il ne soit antiquaire-archéologue) s'ingénie à laisser filer l'ensemble des informations sur lesquelles il tombe dans sa quête atlante. Un manque d'efficacité, voire peut-être même de sérieux, très dommageable à ses travaux : est-ce un hasard si le personnage a été discrédité dans le monde scientifique suite à un scandale passé ?

Ce tome-ci redresse un peu la barre, même si l'auteur ne juge pas encore utile de revoir l'énorme travers du scénario qui consiste à balader son personnage de site archéologique en musée, de salle secrète en confrontation avec un assassin, sans jamais, JAMAIS, lui laisser le temps de se poser pour réfléchir à ce qu'il a déjà découvert. Et du coup, à nous balader en même temps. Je ne vais pas encore dire que l'auteur est aussi brouillon dans son scénario qu'Iriya dans ses recherches mais je n'en suis pas loin...

La piste allemande fait ici long feu, au sens propre du terme. Néanmoins, cet endormi d'Iriya parvient à récupérer une information utile, et le père Greco, à savoir, le véritable antagoniste dans cette histoire, est présenté sous un jour moins négatif. Plus en nuance de gris. On s'attend à ce que le prochain épisode tourne autour de l'Homme de Néanderthal : une hypothèse atlante qui vaut ce qu'elle vaut. A voir. Une consolation : Rui, l'enfant surdoué, fait ici un retour dans la série et semble avoir mis une idée en tête d'Iriya grâce à ses réflexions. Là encore, à voir... En espérant que l'auteur se décide à lui faire faire de vrais progrès.
Share/BookmarkWikio Voter !

Commentaires