Les Mystérieuses Cités d'Or - Mondes secrets

Une fois n'est pas coutume, une chronique d'un jeu vidéo sur ce blog, à savoir, une adaptation vidéoludique de l'un de mes univers favoris : celui des Mystérieuses Cités d'Or ! Pour être plus précis, ce petit jeu adapte en réalité la deuxième saison diffusée au cours de l'année 2013 sur les écrans - soit donc trente ans ou presque après que j'aie moi-même découvert cet univers. Les amateurs inconditionnels de la saison historique, c'est-à-dire, de la première, n'apprécieront donc peut-être pas ce jeu... Ils auraient cependant tort, à mon avis, de ne pas lui donner sa chance - et tort surtout de ne pas laisser y jouer leurs enfants.

Les amateurs de jeux vidéos déjà un peu anciens connaissent peut-être l'adaptation vidéoludique de Rendez-vous avec Rama. J'ai trouvé dans ces Mondes secrets des réminiscences de ce jeu de puzzles et d'objets à trouver, mais je peux me tromper, n'ayant rien d'un spécialiste en la matière. Le joueur incarne ici les trois jeunes héros de la série - Esteban, Zia et Tao, s'il faut rappeler leurs noms - et doit leur faire traverser une série de niveaux se déroulant dans cinq ambiances différentes. Le but est à chaque fois de faire franchir la sortie à l'un ou l'autre des trois héros, en résolvant de petites énigmes, en actionnant des mécanismes et en évitant de se faire capturer par des pirates, des bandits ou autres soldats. Bien souvent, les mécanismes nécessitent que les personnages posent les pieds sur des dalles mobiles ou bien actionnent des manettes : la coopération entre les trois héros est donc fondamentale, d'autant plus que chacun est investi de son propre talent... Esteban est ainsi capable d'invoquer le Soleil sur certains mécanismes, Zia peut se faufiler dans des anfractuosités ouvrant l'accès à des salles que ses amis ne peuvent donc visiter, Tao quant à lui peut déchiffrer les indices en symboles de Mû... et son fidèle Pichu peut aller dérober des clés fort utiles aux gardes en faction !

Fondé sur les vertus de la coopération, le jeu est donc plutôt réussi, et je le mettrais en ce qui me concerne sans aucune crainte entre les mains d'un enfant d'une dizaine d'années. Plus jeune serait peut-être un peu ambitieux : si la compréhension des consignes écrites ne devrait arrêter aucun jeune lecteur digne de ce nom, la résolution de certaines énigmes - parfois formulées d'une façon quelque peu elliptique - pourrait au contraire frustrer les moins mûrs. Et ce serait bien dommage.

Commentaires

Guillaume44 a dit…
"Les amateurs inconditionnels de la saison historique, c'est-à-dire, de la première, n'apprécieront donc peut-être pas ce jeu... Ils auraient cependant tort, à mon avis"

Oui, je suis d'accord, ce sont deux choses différentes.
Anudar a dit…
Cette remarque de ma part est liée à ce que j'ai pu observer sur un forum de fans. Certaines réactions à l'égard de cette nouvelle saison étaient d'une virulence presque inquiétante : on sentait que la continuation de l'oeuvre n'était pas considérée comme une chance, pour certaines de ces personnes, mais bel et bien comme un blasphème. A ce titre, je crains que toute adaptation de cette deuxième saison, à travers n'importe quel support, serait de nature à éveiller la même hostilité pour ces gens qui ont fait de leur madeleine de Proust un véritable objet de culte.

C'est aussi, au passage, l'une des raisons pour lesquelles je me tiens à l'écart de ce forum, n'y participant que très peu. Même si l'équipe s'y montre d'une efficacité ainsi que d'une ténacité remarquable, on sent que le feu couve sous la cendre.
ionah bu a dit…
euh. tu nous mets un lien vers le jeu aussi ? :)
Anudar a dit…
En l'occurrence, il s'agirait d'un lien vers un magasin d'applications, soit donc de la pub', et je n'aime pas en faire d'une façon trop appuyée ;) . Je pense que n'importe quel bon moteur de recherche saura faire :D