Zelphy tome 3

Ce troisième tome de la série space-op' Zelphy est paru depuis plusieurs mois, mais j'ai tout à fait négligé de le chroniquer jusqu'à présent... Eh bien, que ça soit désormais chose faite !
Résumé : 
Les soldats de l'Aion, en concentrant leurs tirs sur la batterie intelligente Pico-Pico, en ont fait éclater la couche protectrice, libérant un androïde femelle attaché à Lysja... Les ordres du Penseur Phallas sont clairs : la batterie et ce qu'elle contenait doivent être détruits ! Mais l'androïde révèle sa vraie nature : c'est une machine de combat dont la puissance redoutable manque de détruire la station et propulse le petit groupe de Lysja dans l'espace. Récupérés à temps à bord de leur propre vaisseau par un jeune homme qui se présente comme Stgla, le légendaire pirate, ils vont disposer d'un peu de répit, le temps de reconstituer leurs forces et de s'habituer les uns aux autres... Pourquoi l'androïde Zelphy est-elle pourchassée par les Gardiens de l'Aion ?
Le moment est donc venu de l'irruption du personnage éponyme de cette série. Zelphy est donc une androïde féminine assez peu vêtue, doublée d'un combattant exceptionnel. Avec l'arrivée dans l'équipe du personnage de la fliquette acharnée dans sa chasse aux points et d'un pirate spatial trop grande gueule pour être tout à fait honnête (!), voici que l'équipe de Lysja se complique de nouvelles individualités. Si le personnage de Zelphy reste pour le moment (et pour cause) bien mystérieux, il serait fort dommage qu'il devienne garantie de victoire pour Lysja et ses amis. Sans doute sensible à ce risque, l'auteur s'empresse de neutraliser son nouveau personnage à la fin de cet épisode, le laissant dans un état plutôt incertain.

Lysja est de nouveau bien en retrait de cette aventure. Le prince déchu d'un royaume stellaire disparu en sait long sur son propre univers, il se montre bien volontiers tolérant et même amical à l'égard de ses proches, et pourtant, il semble pour le moment réduit au rang de faire-valoir. Mais de qui, au juste ? Est-ce celui de Zelphy bien qu'elle soit arrivée bien tard ? Est-ce celui du chat pirate parlant ? De ses adversaires ? Ou de personne ? L'absence de véritable héros, dans Zelphy, commence à m'apparaître problématique, et si je peux comprendre la nécessité pour l'auteur d'adjoindre au héros présomptif une véritable équipe avant de lui accorder son statut définitif, je trouve que Lysja est bien trop falot et transparent pour endosser ce rôle... Va-t-il réussir à devenir autre chose qu'un témoin presque muet de sa propre aventure ? J'ai envie de dire qu'il serait temps.

Commentaires

Guillaume44 a dit…
Rien à voir mais est-ce que tu as déjà chroniqué Akira en manga BD ?
Anudar Bruseis a dit…
Hé non ! Je ne l'ai même jamais lu...