Les blogueurs parlent aux blogueurs : Célinedanaë

Au début des années 2010, l'excellent Gromovar avait pris une initiative chaleureuse et passionnante : il s'agissait d'interviewer les blogueurs de ce qui était déjà le Planète-SF, réalisant ainsi une œuvre de connaissance de la blogoSFFFère.
 
En ce début des années 2020, cette communauté a changé : des anciens sont partis, d'autres sont toujours là, et des nouveaux sont arrivés. Le moment, d'après moi, est revenu de faire le point et de nous interroger en tant que blogoSFFFère sur nos aspirations et nos liens communs. Avec la permission de Gromovar, inventeur du concept, je reprends par conséquent la rubrique Les blogueurs parlent aux blogueurs !
 
Et aujourd'hui, c'est au tour de Célinedanaë de nous parler d’elle...



    1. Bonjour, peux-tu te présenter en deux mots (tu peux être aussi brève que tu veux… jusqu’au néant)

Célinedanaë (Céline) : Céline, mariée, 2 enfants et gestionnaire financière dans un laboratoire CNRS/université. Ça c’est pour la facette normale. Pour celle qui nous intéresse plus : Célinedanaë blogueuse sur Au pays des cave trolls depuis 2016 (déjà !). D’aussi loin que je me souvienne j’ai toujours été attirée par les littératures de l’imaginaire. Je lis depuis toute jeune. Je me rappelle me réveiller tôt le matin et lire en attendant que ce soit l’heure de se préparer. À l’origine beaucoup de Stephen King, puis cela a vite dérivé vers d’autres thrillers. Par la suite, j’ai découvert Lovecraft et la littérature gothique anglaise. J’ai rédigé mon mémoire de maîtrise en lettres modernes sur ce thème. J’ai réellement découvert la fantasy avec les romans de Pierre Pevel, et depuis je dévore de nombreux livres dans tous les styles de l’imaginaire, avec depuis quelques années une préférence pour la science-fiction. En dehors de la lecture, je fais beaucoup de jeux de société, un peu de jeu de rôle et je m’occupe de mes plantes.


    2. Pourquoi avoir créé un blog ? Est-ce le premier ? Le seul ?

Oui c’est le premier et le seul blog. Je ne pense pas en créer d’autres, cela prend déjà pas mal de temps. Par envie de parler des livres que j’ai aimés, pour garder une trace de mes lectures, pour partager autour de l’imaginaire avec d’autres personnes.


    3. Combien de temps y consacres-tu ?

C’est variable. J’ai du mal à quantifier. J’essaye d’y aller tous les jours pour suivre les articles des blogs auxquels je suis abonnée. Je prépare aussi les futurs articles en prenant des notes pour les lectures en cours.


    4. Blogues-tu tout ce que tu lis ?

En général oui mais il m’arrive parfois de ne pas chroniquer quand je lis hors imaginaire, ce qui est plutôt rare.


    5. As-tu déjà lu certains livres simplement parce que tu te disais que ça pourrait faire un article intéressant pour ton blog ?

Pas vraiment, sauf pour les articles thématiques où j’ai lu des ouvrages en rapport avec l’article que je voulais écrire. Je lis plutôt à l’envie et pas en pensant d’abord au blog.


    6. Lis-tu en VO ? Si oui, en quelles langues ?

Non, mon niveau n’est pas assez bon pour ça.


    7. Blogues-tu avec ou sans roleplay ? Si c’est le cas, que représente ce roleplay pour toi ?

Bonne question, je te remercie de me l’avoir posée. Je dirai sans dans la majorité des cas. Il m’arrive de faire des articles plus fun (genre celui où Cthulhu s’exprimait sur sa vie) mais c’est rare.


    8. Depuis combien de temps lis-tu de la SFFF ?

Depuis très longtemps. Je pense que c’est les seuls genres que j’arrive à lire. Le reste m’ennuie vite.


    9. A quel rythme lis-tu ?

Ça dépend des moments. J’arrive un peu moins à lire depuis quelques mois car d’autres passions me prennent du temps, la vie de famille aussi (2 enfants même s’ils commencent à être grands ça prend beaucoup de temps). Je dirai environ 4 à 5 livres par mois selon le temps que j’arrive à trouver. Je lis de plus en plus en numérique. C’est beaucoup plus pratique dans les transports en commun.


    10. Que trouves-tu dans nos littératures de genre ?

De l’évasion, des questionnements sur nos sociétés, notre futur, du sense of wonder, du rêve. Cela permet de penser à autre chose que notre réalité souvent bien triste, de voir un moyen de questionner notre monde tout en s’imaginant vivre des aventures extraordinaires, des rencontres hors du commun.


    11. Partages-tu cette passion avec ton entourage ?

Avec mon mari oui. Il lit moins de SFFF que moi mais il adore aussi. On parle souvent de nos lectures, de ce qu’on a aimé ou pas. C’est très enrichissant car cela permet de voir différemment un roman ou une nouvelle. Pour le reste de mon entourage non malheureusement.


    12. Quelle a été ta première lecture SFFF ? Te souviens-tu de l’occasion qui t’a amenée à cette lecture ?

Je pense un roman de Stephen King sans doute Carrie ou Le Fléau. Pour l’occasion, je dirai la facilité à trouver le roman en grande surface. Et après j’y ai pris goût.


    13. Peux-tu nous décrire un (ou plus) grand souvenir de SFFF ?

Ma première lecture de Le Moine de Matthew Gregory Lewis. La fin m’avait complétement scotchée par sa précision dans la description. Je voyais la scène se dérouler sous mes yeux et j’étais vraiment prise par cette histoire. J’ai eu un peu le même sentiment avec la trilogie Wielstatd de Pierre Pevel. Côté cinéma, la première fois que j’ai vu Star wars aussi (la première trilogie) a été un grand moment également.


    14. Quel est le livre qui t’a le plus marqué récemment ? (Répondre sans réfléchir)

La Maison aux pattes de poulet de GenneRose Nethercott chez Albin Michel Imaginaire. J’ai beaucoup aimé l’univers mis en place et l’utilisation des contes. Je l’ai lu assez vite tellement j’étais prise par le récit.


    15. Vers quelle étiquette SF, F, ou F, va ta préférence ? Et pourquoi ?

Depuis plusieurs années science-fiction. Certainement pour le vertige éprouvé et les nombreux questionnements que l’on trouve dans ce genre. Je pense aussi que la fantasy a tendance à moins se renouveler. Même si je prends toujours du plaisir à en lire.


    16. Comment ont évolué tes goûts entre tes débuts en SFFF et aujourd’hui ?

Je lisais surtout du fantastique, horreur au début. Puis j’ai lu de plus en plus de fantasy et moins de fantastique. Depuis pas mal d’années, je lis énormément d’ouvrages publiés par les éditions Le Bélial’ et je suis abonnée à la revue Bifrost qui m’a fait découvrir plein d’auteurs. J’aime toujours le fantastique et j’ai relu avec beaucoup de plaisir les nouvelles traductions de Lovecraft. Je lis aussi de la fantasy en évitant le young adult. Mais surtout de la SF.


    17. Quels sont tes auteurs préférés ? Pourquoi ?

Côté français : Emmanuel Chastellière, Fabien Cerutti, Estelle Faye, Jan-Laurent Del Socorro, Thomas Day, Clément Bouhélier. Côté étranger : Greg Egan, Alastair Reynolds, Robert Jackson Bennett, Claire North, Ray Naler, Ian McDonald.


    18. Y a-t-il des livres que tu regrettes d’avoir lu (temps perdu) ? D’autres que tu aurais regretté de ne pas voir lus ?

Sur les regrets il y en a quelques-uns mais j’essaye de ne pas y penser. J’ai plus l’impression de temps perdu avec des films vraiment pourris qu’avec des livres. J’aimerais lire les livres que j’ai dans ce que mon chéri appelle la pile de la honte, c’est-à-dire des achats non lus dont certains commencent à dater. J’essaye de profiter des vacances pour le faire mais ce n’est pas évident. J’aimerais lire ceux que j’ai de Ian McDonald déjà, après il faudra bien faire descendre cette pile de la honte.


    19. Y a-t-il des auteurs dont tu lis tout (ou voudrais pouvoir tout lire) ?

Ceux qui font partie de mes auteurs favoris oui. En particulier Emmanuel Chastellière, Fabien Cerutti et Jean-Laurent Del Socorro dont je pense avoir tout lus pour les 2 et que je suis depuis leur début.


    20. Vas-tu voir les auteurs sur les salons ? Ramènes-tu des interviews, des photos, des dédicaces ?

Je vais aux Imaginales depuis plusieurs années. J’aimerais aller à d’autres salons mais c’est trop loin de chez moi. Je ramène souvent des dédicaces, des photos, des petites news mais je n’ai pas fait d’interviews en salon. Le temps y passe trop vite. Par contre je propose de temps en temps des interviews à des auteurs parmi ceux que j’apprécie et que je connais le plus.


    21. Que penses-tu de l’œuvre de Bernard Werber ? Et de celle de Maxime Chattam ?

Pas grand-chose ne les ayant pas lus. Si je devais en lire un ça serait plus Maxime Chattam car c’est un rôliste. Mais les 2 ne m’attirent pas du tout.


    22. Tes fournisseurs : librairies, bouquinistes, Internet ?

Librairie le plus souvent. Internet pour la commande annuelle d’UHL sur le site du Bélial. J’essaye le plus souvent de passer par la librairie de ma ville.


    23. BD, comics, mangas, ou non ?

BD parfois, manga pas trop à part les adaptations de Lovecraft par Gou Tanabe.


   24. Lis-tu aussi de la littérature « blanche » ? Si oui, qui aimes-tu particulièrement parmi les auteurs étiquetés « blanche » ?

Non quasiment rien.


    25. Tentative de Weltanschauung : qu’aimes-tu comme musique ? Comme cinéma ? Quel est ton loisir favori ? Plutôt matérialiste ou idéaliste ?

Musique : surtout du métal et dérivés (Paradise Lost, Pearl Jam, Eluveitie, Korpiklaani). Cinéma : un peu de tout, mais surtout des films du domaine Imaginaire. Loisirs : lecture, jeux de société, jeux de plateaux, plantes, séries. Plutôt idéaliste même si en ce moment c’est vraiment difficile de l’être.


    26. As-tu une liseuse ? Quel est ton rapport à la lecture numérique ?

Oui et je trouve ça très pratique pour lire dans les transports en commun ou encore en cas d’insomnie. C’est un gain de place aussi car à force il est difficile de garder les livres. Si j’ai vraiment adoré un livre lu en numérique, il m’arrive de l’acheter en papier.


    27. Quel est ton rapport à Internet ? Connecté depuis longtemps ? Quel est ton rapport aux réseaux sociaux ?

Travaillant sur ordinateur tous les jours, je suis sur Internet souvent. Connectée depuis pas mal de temps mais j’essaye de ne pas y passer trop de temps. Les réseaux sociaux j’y suis surtout pour le blog. J’ai juste Facebook et Instagram. Je ne suis plus sur Twitter suite aux événements récents. Jamais été sur les autres.


    28. As-tu des projets d’écriture de fiction, ou est-ce que tu en as eu par le passé ?

J’en ai eu par le passé dans le fantastique mais je n’ai jamais persévéré par manque de temps et de volonté.


    29. Sans y répondre, quelle question aurais-tu aimé que je te pose ?

Pourquoi ton blog s’appelle au pays des cave trolls alors que tu lis plus de science-fiction ?


    30. Une dernière chose à dire au lectorat en délire ?

Allez sur mon blog, participez, échangez et surtout lisez, c’est bon pour la santé !

Commentaires

FeyGirl a dit…
Toujours un plaisir de mieux connaître les blogueurs et blogueuses ;-)
"Pile de la honte" tellement vrai 😆
celindanae a dit…
Il faut vraiment que j'essaye de faire baisser cette pile de la honte ;)
Anudar a dit…
Merci de t’être prêtée au jeu :)
Christian a dit…
Toujours beaucoup d’élégance et de savoir faire dans ses chroniques, une compréhension des romans chroniqués. Toujours un plaisir de la lire.
Merci pour cette interview .
celindanae a dit…
Merci beaucoup Christian. Cela me va droit au cœur :)
Et c'est très motivant en plus.
Le Maki a dit…
Merci à Anudar et à toi.


Mais alors pourquoi ce nom de blog ?

Ian McDonald : La Maison des derviches est exceptionnel, si tu ne l'as pas déjà lu c'est le moment.