Dossier A tome 11 : Le Pot de Salomon

La série Dossier A continue avec ce onzième tome intitulé Le Pot de Salomon.
Résumé :
Au Maroc, Iriya est décidé à explorer le labyrinthe dont lui a parlé la vieille femme berbère. Chance pour lui : le dos du disque trouvé jadis à Santorin comporte un plan de labyrinthe circulaire, lui garantissant qu'il ne se perdra pas dans les souterrains. Demer, son garde du corps, décide de faire appel à des renforts pour garantir la sécurité d'Iriya et du docteur Rocca. Hélas pour lui, l'homme qui se présente sous le nom de Muntz est en réalité un assassin à la solde du père Greco et de l'organisation du "vieux de la montagne"... Et voilà que le pseudo Muntz parvient à tromper la vigilance du docteur Rocca : le voilà isolé avec Iriya dans un labyrinthe qui pourrait bien se changer en piège mortel. Pourtant, Iriya n'est pas encore décidé à renoncer à ses rêves...
Cela faisait bien des épisodes que je trouvais que la quête atlante d'Iriya tournait en rond. A grands renforts de mythes venus des quatre coins du monde ou presque, l'archéologue reconverti dans l'antiquité-brocante faisait du surplace dans son hobby, un évident manque de sérieux alors qu'il est tout de même pourchassé par des assassins déterminés (lesquels, au passage, ne s'en prennent JAMAIS à lui quand il rentre au Japon : moi, je ne sais pas, mais plutôt que de chercher des moyens alambiqués de l'éliminer lorsqu'il sort de son pays, pourquoi ne pas lui envoyer une lettre piégée à son domicile personnel et régler l'histoire une bonne fois pour toutes ?). J'ai eu très peur quand j'ai découvert le titre de cet album. Après le film de Schliemann, après les Templiers, voilà que l'on appelait Salomon à la rescousse et sans doute son trésor perdu. Histoire de rajouter une énième pseudo-piste autour de laquelle broder sans contraindre Iriya, cet endormi, à réfléchir une bonne fois pour toutes. J'ai même, à la réflexion, eu un ricanement à la lecture du présent album lorsque le père Greco a signifié à ses confrères (supérieurs ?) qu'Iriya était au plus près de la vérité : ben au vu de sa façon de travailler, je pense qu'il n'y a pas beaucoup de souci à se faire.

Et puis en fait, non, pas tout à fait.

Quelques pistes sont enfin liées les unes avec les autres. On entend à nouveau parler de cette histoire de néandertaliens déjà évoquée dans un album précédent. Le bla-bla sur les liens entre les divinités féminines du pourtour de la Méditerranée trouve enfin une résonance très concrète. Les découvertes faites par Iriya dans son propre pays sont encore "déconnectées" de la partie méditerranéenne de sa quête, et au vu de la tournure prise par l'intrigue, je ne sais pas trop comment les auteurs vont s'arranger pour les connecter - même si la découverte d'une fresque avec des lapins traversant la mer dans le tombeau qui se trouve au centre du labyrinthe n'est sans doute pas un hasard.

Je ne suis pas déçu, non plus, de voir Iriya mis en danger dans cet épisode. Peut-être que se voir si près de l'abîme va le décider à mettre un peu de méthode dans sa quête. Et peut-être aussi qu'à travers son improbable survie, les auteurs mettent-ils en garde les membres du "vieux de la montagne" : leur adversaire est beaucoup plus dangereux qu'ils ne le pensent. Le désarroi montré par le père Greco pourrait alors s'interpréter comme une manifestation de cette compréhension.

Quoi qu'il en soit, je retire à nouveau de cette lecture une nette impression de fin de cycle (et peut-être même de fin d'histoire) en approche. Il me serait impossible de dire avec précision dans combien d'albums on va terminer cette série mais j'ai le sentiment que l'on n'en est plus très loin...

Commentaires

Unknown a dit…
encore 4 volumes, et tu connaitras la fin :)
Anudar a dit…
Il n'en reste donc pas plus ?
Unknown a dit…
d'après ce site, il y a 15 albums, et la série est terminée.
http://www.manga-sanctuary.com/bdd/manga/6992-dossier-a/

le fameux 15ieme épisode
http://skygarden.shogakukan.co.jp/skygarden/owa/solc_dtl?isbn=9784091813855