Blacksad tome 2

J'ai déjà parlé ici de la série de BD Blacksad, une oeuvre assez atypique, ma foi, où chaque personnage a une tête d'animal, mais dont le propos est fort loin d'être jeune public...
Résumé :
Les tensions raciales entre blancs et noirs augmentent en ville, et Blacksad est soucieux. Pourtant, sa nouvelle enquête n'a rien à voir, a priori, avec les pendus noirs que l'on découvre dans les rues. Dans un quartier pauvre, une fillette, noire aussi, a disparu, enlevée sans doute. Ce n'est pourtant pas sa mère qui met Blacksad sur le coup : c'est plutôt la directrice de l'école où elle allait. Selon certains soupçons, les activistes noirs seraient les responsables de l'enlèvement... Sur fond de chômage galopant, il est en effet tentant de recourir à des explications simplistes. Et le groupuscule Arctic-Nation, composé d'animaux à pelage blanc, cherchant à se draper dans le costume de la respectabilité, répand sa propagande anti-noirs sur la place publique...
Le premier album de cette série m'avait surpris d'une façon très agréable. Je craignais un peu que le deuxième soit déjà moins surprenant et même que l'effet de surprise une fois passé, l'histoire policière apparaisse un peu trop vue. Il n'en est rien. C'est à nouveau une bonne surprise et même une claque dans la gueule que ce deuxième album. Son enquête emmène Blacksad vers un quartier fort mal famé de la ville où il exerce. Un quartier où les tensions raciales deviennent de plus en plus insupportables aux habitants : c'est donc un peu comme si Blacksad allait faire enquête sur un couvercle vissé à une cocotte-minute dont on aurait enlevé la soupape de sécurité. On avait déjà perçu que la cohabitation entre différentes "espèces" de personnages n'était pas facile dans l'épisode précédent. Ici, le racisme contre lequel Blacksad se bat est d'une nature différente et, quelque part, beaucoup plus humain (hélas). Plutôt que de reprendre le parti-pris d'Art Spiegelmann dans Maus, où les juifs sont représentés par des souris, les allemands par des chats et les polonais par des cochons, les auteurs choisissent ici de faire s'opposer (d'une façon très transparente) les animaux à pelage blanc et ceux à pelage noir. Le titre annonce la couleur, si j'ose dire, les animaux à pelage blanc étant souvent des animaux nordiques...

Dans cette histoire où les blancs et les noirs sont à couteaux tirés, la grande masse des animaux ni blancs ni noirs, dont Blacksad fait partie à cause de son museau blanc, n'a que des coups à prendre. Mais d'une façon générale, ce sont les plus faibles qui vont en prendre le plus. Et c'est bel et bien le propos central de cet album : dans les conflits de ce genre, il ne peut y avoir que des victimes collatérales. C'est jusqu'au bout que la sombre logique du polar désabusé va être conduite : en fin de compte, le suspect principal n'est qu'un pauvre type dont le destin, aux mains de ses "frères de neige", sera très peu enviable. Et le vrai salopard trompera très bien son monde jusqu'à la fin.

Un excellent album, qui termine de me convaincre qu'il s'agit d'une série à suivre.
Share/BookmarkWikio Voter !

Commentaires

Efelle a dit…
Dans mes bras ! Mon album préféré avec le quatrième...
Chaque album porte sa propre ambiance mais celle ci est particulièrement réussi et prenante.
Anudar a dit…
Oui, très réussi !

Je t'en dis plus sur mes disponibilités dès que je peux :) ...
Pitivier a dit…
C'est malin, ça donne envie.
Guillaume44 a dit…
J'ai toute la collec' :)
siegreed a dit…
Moi aussi mon album préféré avec le quatrième. De plus dans cette série se trouve un excellent répertoire de chansons jazz/blues. Bref je tire mon chapeau aux artistes de l’œuvre ainsi qu'à ton excellente présentation. ;-)
Anudar a dit…
@Pitivier : c'est le but recherché :P ...

@Guillaume44 : bravo, je l'aurai bientôt moi aussi je pense.

@Siegreed : excellents goûts en BD :) ! Tu vas bien au fait ?
Siegreed a dit…
Oui en ce moment tout va pour le mieux. J'ai retrouvé un travail et une petite opposée complémentaire qui me rend heureux. L'histoire sera bientôt sur mon site ;-). J'espère que tu vas bien aussi.
Anudar a dit…
Bravo pour tout :) !

De mon côté j'ai repris le boulot depuis une petite semaine. Mais de ça, je ne parle pas sur le Net ;) ...